Google rachète l’activité smartphones Pixel à HTC

0

Jusque là réalisée en partenariat avec le constructeur taïwanais HTC, la gamme de smartphones Pixel de Google va être internalisée.

Google passe la vitesse supérieure et internalise son activité de constructeur de smartphones. Cela fait bien longtemps que la firme américaine produit ses propres modèles (d’abord sous la marque « Nexus », puis « Pixel »), mais il s’agit à chaque fois d’un partenariat avec divers constructeurs : Samsung, Huawei ou encore HTC.

Cela va changer : en vue de l’arrivée imminente de son Pixel 2, Google a racheté l’activité correspondante, jusque là gérée par HTC. Google récupère ainsi une partie non-négligeable de l’activité mobile de HTC, actuellement en déclin, soit quelques 2000 ingénieurs, incluant des équipes de R&D, pour un total de 1,1 milliard de dollars. Et se permet ainsi de ne plus dépendre d’une entreprise tierce pour produire ses prochains modèles…

Le prix de la rivalité avec Apple

Cette prise de contrôle lui permettra d’avoir la mainmise sur tous les aspects matériels de la conception de ses mobiles, et de ne plus dépendre des choix et tarifs d’un sous-traitant. Google se réserve ainsi la possibilité de monter en gamme avec ses Pixel, et peut-être de rivaliser avec Apple — qui, pour sa part, jouit d’un total contrôle sur le logiciel et le matériel qu’il produit, jusqu’aux microprocesseurs conçus en interne.

Ce n’est pourtant pas la première tentative de Google dans le domaine de la fabrication de mobiles. En 2011, il mettait la main sur Motorola Mobility, pour la somme conséquente de 12,5 milliards de dollars. Lourdement déficitaire, la filiale n’est jamais parvenue à retrouver l’équilibre sous la direction de Google qui décida d’arrêter les frais tout juste trois ans après, en cédant Motorola Mobility au chinois Lenovo pour seulement 2,91 milliards de dollars (conservant tout de même quelques brevets au passage). En décidant cette fois-ci d’acquérir des compétences et des équipes plutôt qu’une entité complète, Google opte pour une stratégie différente… qui pourrait s’avérer payante.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum