Free s’associe à une campagne contre les violences faites aux enfants

1

Free se joint à la campagne “Free from violence”, en association avec l’association Un Enfant par la Main, pour sensibiliser le public aux dangers des violences faites aux enfants dans le monde.

Jusqu’au 21 novembre prochain, Free participera à l’opération en lui offrant notamment une forte visibilité en ligne : sur la page d’accueil de son site, sur son webmail, dans le prochain numéro du magazine AKTU Freebox, ainsi que dans des articles sur son portail.

Pour en savoir plus sur l’opération, voici un extrait du communiqué de presse envoyé par l’association Un Enfant par la Main :

Florence Provendier, Directrice de l’association Un Enfant par la main explique « Free est une entreprise reconnue, engagée, qui va de l’avant et dispose d’une communauté d’abonnés en constante augmentation. Ce partenariat est une façon pour nous de toucher un public plus large et d’optimiser nos chances d’influer sur les Nations Unies et les gouvernements en maximisant le nombre de signatures en ligne. Nous sommes heureux que Free s’engage à nos côtés pour faire valoir les droits fondamentaux des enfants. »

Au travers de ses actions (parrainage, financement de projets sur différents continents), l’association Un Enfant par la Main permet aux enfants démunis de devenir des adultes autonomes et responsables. « Free From Violence » est une campagne de plaidoyer mondiale à l’initiative de Childfund Alliance et relayée en France par l’association Un Enfant par la Main. Avec cette campagne, l’objectif est de sensibiliser le grand public mais aussi et surtout les gouvernements et l’ONU (Organisation des Nation Unies) à la thématique de la violence faite aux enfants dans le monde. L’enjeu est d’obtenir un maximum de signatures via une pétition disponible en ligne (http://www.unenfantparlamain.org/ac…) pour que l’ONU inscrive cette problématique aux priorités du programme de développement post 2015.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum