Free : « nos concurrents sont suicidaires, on les adore »

0

Le retour de la petite phrase qui fait mouche

On le sait, Free ne partage pas particulièrement les opinions de ses petits camarades réunis au sein de la FFT (Fédération Française des Télécoms) sur la fin de l’Internet illimité. Face à un tel projet, il n’aurait pas hésité à qualifier ses concurrents de « suicidaires »

Dans un article du Point, remarqué par PC INpact, le FAI semble bien amusé par les projets commerciaux de ses concurrents. « Nos concurrents sont suicidaires, on les adore », aurait notamment lâché le trublion.

Owni, à l’origine de la révélation du projet de limitation d’Internet par la FFT, avait également recueilli l’avis de Free : l’opérateur s’estimait « plus que réservé sur la pertinence d’une telle proposition », affirmant avoir « du mal à voir où ils veulent en venir ».

Taquin, le FAI rappelle donc en une petite phrase que la moindre limitation imposée par ses petits camarades lui serait immédiatement profitable… et le message semble bien reçu : les opérateurs liés au projet de la FFT (Orange, SFR et Bouygues Telecom) ont tous rapidement revu leurs positions publiques et fait marche arrière suite à la publication d’Owni. Jusqu’à la prochaine fois ?

via PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.