Free Home Video : des abonnés engagés un an par défaut

0

La récente modification du modèle tarifaire de Free Home Video n’a pas été sans heurts pour tout le monde. Le prix de l’abonnement a en effet augmenté de 2 euros par mois (pour les offres FHV Full et FHV Start). Une alternative a cependant été mise en place, puisqu’il est possible de continuer à bénéficier des précédents tarifs en acceptant, en contrepartie, de s’engager pour 12 mois.

Cette singularité tarifaire est mentionnée (discrètement, mais bien mentionnée) sur la page d’abonnement au service, lorsqu’on y accède depuis la Freebox. Bref, tout semble en règle.

Les abonnés déjà inscrits à FHV avant cette modification, en ont été informés « par email, et sur le service lui-même plus d’un mois avant, conformément à la loi », selon des propos de Free rapportés par PC INpact. Ils disposaient alors d’un choix : conserver la formule (même prix, avec 12 mois d’engagement) ou augmenter l’abonnement de 2 euros, sans engagement. Ainsi, « plus de 10 000 abonnés ont décidé de changer de formule, comme cela leur était proposé sur FHV », précise-t-on chez Free. Par défaut, les abonnés ne s’étant pas manifestés sont donc passés sur une offre avec engagement. Certains se plaignent d’avoir subi une modification d’abonnement sans leur accord…

Comme le prévoit la loi, ces abonnés disposent de quatre mois après la modification pour demander la résiliation sans frais de l’option, s’ils le souhaitent. Pour cela, il suffit de contacter l’assistance de Free en lui faisant part du problème par chat (service Facturation).

Pour obtenir la résiliation (« à titre exceptionnel », précise l’assistance, alors qu’il s’agit du simple respect de la loi…), les choses ne sont pourtant pas aisées. De la même manière que lors de la disparition de chaînes du pack anniversaire, la plupart des chatteurs ne semblent pas au courant du problème et refusent toute résiliation avant la fin de la date d’engagement. Si vous vous trouvez dans cette situation, n’hésitez pas à être persévérants pour obtenir gain de cause, et à rappeler que vous êtes dans votre droit…

Source : PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.