Free a-t-il profité de la hausse de TVA ?

24

C’est une question qui se pose souvent, suite à la hausse de TVA sur la partie Télévision des forfaits triple-play : les opérateurs en profitent-ils pour augmenter les tarifs un peu plus que nécessaire, et grapiller quelques centimes par abonné ?

La Tribune fait le tour des différentes pratiques mises en place par les opérateurs français.

Le journal en déduit que, de tous, c’est Bouygues Telecom qui répercute la TVA de la manière la plus avantageuse pour le consommateur. Non seulement celui-ci se contente de répercuter la hausse de TVA au centime près sur l’ADSL, mais il se permet en plus de ne pas toucher au tarif de ses offres mobiles !

Free, de son côté, a choisi de proposer un système de télévision optionnel. Ainsi, l’opérateur paye de sa poche l’augmentation pour les abonnés qui choisissent de ne pas souscrire à la TV (surcoût d’1,77 euro par mois) tout en économisant les taxes audiovisuelles (1,35 euro). En revanche, pour les clients optant pour l’option TV à 1,99 euro par mois, le calcul est favorable à Free, « qui empoche 1,30 euro », indique le journal.

Orange répercute la TVA sur ses abonnés presque au cas par cas. Le journal constate que la hausse se fait généralement avec un arrondi à l’euro le plus proche, le plus souvent au bénéfice du client.

SFR répercute la TVA « quasiment au centime près » sur ses forfaits mobiles de moins de 100 euros (et en prend en charge environ la moitié , mais se permet également d’arrondir l’augmentation à 2 euros par mois sur l’ADSL, ce qui lui est favorable.

Enfin, l’opérateur Numericable semble profiter le plus de l’augmentation de TVA. « 70% des clients subiront en août une hausse de tarifs, de 3 euros dans la majorité des cas », indique la Tribune, qui souligne pourtant que la plupart des offres du câblo-opérateur ne sont pas impactées par la modification de TVA : la télévision continuera à être proposée au taux de TVA réduit (5,5%) grâce à la vente compartimentée des offres TV et Internet de Numericable…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

24 commentaires

  1. Heu j'suis pas un freefan aveugle, mais tout de même, je me demande comment ils ont fait leurs calculs a la tribune pour le coup de 1eur30 d'empochés sur une option a 2eur ...

  2. Corpo a écrit :
    Heu j'suis pas un freefan aveugle, mais tout de même, je me demande comment ils ont fait leurs calculs a la tribune pour le coup de 1eur30 d'empochés sur une option a 2eur ...
    Sachant en plus qu'ils payent 1,70€ de leur poche sur les 29,99€ "normaux". Ce qui fait après un rapide calcul, que en tout, Free prend en charge 40cts de l'augmentation de sa poche. Et donc ne gagne rien, au contraire ils perdent.

  3. Freenews a écrit :
    Ainsi, l’opérateur paye de sa poche l’augmentation pour les abonnés qui choisissent de ne pas souscrire à la TV (surcoût d’1,77 euro par mois) tout en économisant les taxes audiovisuelles (1,35 euro). En revanche, pour les clients optant pour l’option TV à 1,99 euro par mois, le calcul est favorable à Free, « qui empoche 1,30 euro », indique le journal.
    Ceux qui ne souscrivent pas à l'option TV = + 1.77 (surcoût TVA OK) - 1.35 € (baisse lié à cosip OK) = + 0.42 € en plus comme hausse pour Free (Free est perdant de 0.42€) Ceux qui ne souscrivent pas à l'option TV = + 1.77 (surcoût TVA OK) - epsilon (baisse liée à cosip dans la répartition TV) - 1.99 € (option TV OK) = - 0.22 € - epsilon (Free gagne au moins 0.22 €) . Epsilon doit être inférieure à 1,35€ (référence de gain à TV =0 ). Si Free empoche 1,30 € cela voudrait dire que epsilon (taxe cosip) = 1.08 € sur la répartition en moins. Ce qui revient à dire que cosip perd en outre sur l'abonnement sans option TV, mais perd aussi 1,08 € sur les abonnement complet. Ce sont les Majors qui vont pas être content, la baisse est en réalité énorme 1.08 / 1.35 = 80 % de baisse !!!

  4. Personnellement je préfère Free car il ne donnera que quelques pièces aux ayants droits contrairement aux autres qui s'exécutent sans broncher. On paye assez de taxes et d'impots. Alors je dit "C'est bien fait Na!"

  5. Je suis chez FREE depuis 2005 et je suis en zone non dégroupée. Mon abonnement en 2005 était donc à 29.99 € avec une TVA à 19.60 %. A compter du mois d'août 2007 la TVA été modifiée (une partie à 5.50 % et une partie à 19.60%) avec toujours un abonnement à 29.99 € TTC...... Et aujourd'hui la TVA revient à 19.60 % sur la totalité et on nous demande de payer plus. C'est quand même bizarre non. Lorsque la TVA baisse, personne ne dit rien et on ne change pas le montant de l'abonnement, mais lorsqu'elle augmente, alors là OUI. A qui a bénéficié la baisse de la TVA depuis août 2007, surement pas aux consommateurs......

  6. perso je trouve aue l'article est vraiment pas clair (peut etre que le manque de clareté vient de la tribune... j'en sais rien) mais, l'augementation de la TVA est censé concerné la partie TV de l'abonnement OR si le client free decide de ne PAS prendre l'option TV, faut m'expliquer ou free perd de l'argent ... vu que du coup ya pas besoin de repercuter une augmentation de TVA... ils peuvent en plus econimiser sur la taxe cosip, vu que c'est payé par les abonnement tv si je ne me trompe pas (vu aue c'etais la contrepartie de la baisse de la TVA ...) donc en mettant la tv en option payante, free ne doit pas payer plus de tva, et economise sur la cosip ... donc je comprend pas ou ca leur coute plus cher

  7. alain57 a écrit :
    OR si le client free decide de ne PAS prendre l'option TV, faut m'expliquer ou free perd de l'argent ... vu que du coup ya pas besoin de repercuter une augmentation de TVA...
    Bah, si. Car la TVA passe à 19,6%, alors qu'elle était à 5,5% avant. Donc sur les 29,99€ sans la TV, le prix HT a baissé, différence que Free prend donc de sa poche.

  8. salut je trouve que c'est une bonne chose : "cette pirouette" de Free, pour payer moins l'impôt Cosip (- 80% !) par contre : ses tarifs-->"mouhai" !!! surtout en ND

  9. Réagir sur le forum