France Télévisions abandonne (temporairement) son projet de SVOD à la française

1

France Télévisions a annoncé la mise en pause de son projet de « Netflix à la française », qui était dans l’impasse, faute de partenaires intéressés.

Une grande plateforme de vidéo à la demande par abonnement, qui unirait les chaînes et producteurs français sur le modèle de l’américain Hulu… c’était le rêve de Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions. Initialement prévu au printemps 2017, le projet VOD a connu plusieurs reports, faute d’intérêt de la part des potentiels partenaires fournisseurs de contenus : TF1 et M6 en tête.

Finalement, le groupe tire les leçons de cet échec, puisqu’on apprend par voie de presse que le projet de plateforme a été abandonné pour le moment. Dans Les Échos, Julien Verney (directeur du développement commercial chez France Télévisions) tient à tempérer cette annonce : « on a mis en suspens le projet pour quelques semaines, pour continuer nos discussions avec TF1 et M6 sur un projet commun », précise-t-il.

Le projet inachevé du mandat de Delphine Ernotte

La SVOD by service public figurait parmi les grands projets de Delphine Ernotte pour son mandat, au même titre que la création d’une chaîne info (Franceinfo). Mais l’union sacrée entre chaînes de télévision, privées comme publiques, semble bien difficile à concrétiser. Sur le papier, si TF1 et M6 semblent partantes pour collaborer sur une plateforme commune, aucune ne semble s’entendre sur le format précis — en particulier, le rassemblement autour d’un projet orchestré par France Télévisions ne fait pas nécessairement l’unanimité chez ses concurrents.

Aux dernières nouvelles, faute d’avoir convaincu ses principaux concurrents télévisuels gratuits, la plateforme s’était mise en quête de partenaires du côté de la télévision payante. En début d’année, la présidente de France Télévisions essayait de convaincre son ex-collègue Stéphane Richard de participer au projet avec les contenus d’OCS.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. C'est difficile de créer un service de svod dans le contexte actuel, vu la concurrence : opérateurs télécom, netflix, mycanal, amazon... C'est pas ce qui manque ! Je vois mal les gens inscrits à 50 services, déjà celui de son fai + 1 voir 2 autres c'est déjà pas si mal.

  2. Réagir sur le forum