France Telecom souhaite augmenter les prix de gros

0

France Telecom ne voit pas d’un bon œil l’arrivée de la réforme de la taxe professionnelle. Celle-ci se traduira en effet, pour l’opérateur historique, par une nouvelle taxe sur les lignes de cuivre (lignes téléphoniques), spécifique aux prestataires de réseaux.

S’estimant lésé par cette nouvelle taxe représentant pas moins de 12 euros par ligne de cuivre en France et par an, FT envisage d’en répercuter les conséquences sur ses tarifs de gros. Ou, en d’autres termes, de faire payer la différence aux locataires de certaines des lignes de cuivre, à savoir les opérateurs alternatifs tels que Free ou SFR. France Telecom parle ainsi d’augmenter de 0,5 à 1 € le prix de la location d’une ligne cuivre sur son réseau.

L’Arcep (Autorité de régulation), de son côté, reste extrêmement vigilante et rappelle que cette nouvelle taxe ne fait que compenser un prélèvement qui existait déjà (en l’occurence, la taxe professionnelle). France Telecom reste libre de ses tarifs de gros, mais pourrait cependant être accusé de vouloir entraver la concurrence ; auquel cas, l’Autorité pourrait en exiger une baisse.

Du côté des opérateurs alternatifs, il n’est pas sûr qu’on voit la mesure d’un bon œil : certaines lignes en zones non-dégroupées résultent déjà, pour eux, en une opération à peine (voire pas du tout) rentable. La moindre petite augmentation supplémentaire sur les frais de gros pourrait remettre en cause l’équilibre des offres ADSL proposées aux clients n’ayant pas la chance de disposer du dégroupage…

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.