Femtocells : la France en retard ?

8

Le femtocell, qui permet d’exploiter la ligne ADSL d’un abonné et de la transformer en petit relais domestique de téléphonie mobile, semble en plein essor partout dans le monde… et ce n’est que le début de la tendance. Particulièrement présente aux Etats-Unis, la technologie a cependant bien du mal à percer dans nos contrées…

Les ventes de boîtiers femtocell explosent dans le monde. Plus de 2 millions d’exemplaires devraient être vendus en 2010, selon le cabinet américain iSupply. C’est trois fois plus qu’en 2009, mais toujours peu en comparaison des estimations du cabinet pour 2013 : près de 40 millions d’unités s’écouleraient alors dans l’année !

Aux Etats-Unis, la piètre couverture mobile nationale a poussé l’intégralité des opérateurs à s’engouffrer dans la brèche, afin de proposer un meilleur service à domicile à leurs clients. La tendance touche aussi le Royaume-UniVodafone propose des boîtiers femtocell à ses abonnés afin d’améliorer la couverture 3G à domicile.

Le bénéfice est multiple. On estime que les appels mobiles passés à domicile représentent entre 40 et 60% de l’ensemble des appels… l’utilisation de femtocell permet donc de décharger le réseau et représente de substantielles économies pour l’opérateur ; entre 5 et 10% des charges d’exploitation en moins, selon Alcatel-Lucent ! Une belle manière d’éviter également une possible saturation des réseaux due à l’explosion des données échangées via l’Internet mobile…

En France, cependant, le marché reste bien timide. Dans un pays où l’opposition aux antennes-relais semble de plus en plus importante, les abonnés restent particulièrement réticents à l’idée d’installer une mini-antenne domestique chez eux. Seul l’opérateur SFR s’est risqué à proposer du femtocell à ses clients, sans prendre trop de risques toutefois ; à 200 euros le boîtier, seuls les habitants particulièrement isolés du réseau national envisageront l’achat…

Tandis qu’Orange expérimente la technologie pour des entreprises, sans envisager de la rendre disponible au grand public pour le moment, on parle de plus en plus de Free Mobile comme de l’opérateur qui changera la donne dans l’Hexagone. Le nouvel arrivant a en effet clairement annoncé son intention de s’appuyer sur le femtocell, sans toutefois indiquer clairement si celui-ci sera proposé sous forme séparée ou intégré à ses prochains modèles de Freebox.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. Freenews a écrit :
    En France.... Dans un pays où l’opposition aux antennes-relais semble de plus en plus importante
    Vous devriez lire la presse étrangère de temps en temps. Vous auriez une vision un peu moins franco-française de la situation. Ce débat existe dans tous les pays occidentaux avec la même acuité. Partout les populations s'inquiètent de plus en plus et ne trouvent que les lobbies de la téléphonie pour leur répondre.

  2. Belteg a écrit :
    En France.... Dans un pays où l’opposition aux antennes-relais semble de plus en plus importante
    Vous devriez lire la presse étrangère de temps en temps. Vous auriez une vision un peu moins franco-française de la situation. Ce débat existe dans tous les pays occidentaux avec la même acuité. Partout les populations s'inquiètent de plus en plus et ne trouvent que les lobbies de la téléphonie pour leur répondre.
    Et pourtant, la France est en retard sur les femtocells. Comme quoi la volonté d'extrapoler est toute relative ! ;)

  3. Le Femtocell servira seulement à l'abonné à son domicile ou à la manière du freewifi un abonné qui passe dans le coin pourra passer un appel par le femtocell?

  4. Il serait peut-être utile d'expliquer pourquoi le femtocell est intéressant dans certains cas et pas dans d'autres : la technique pour la technique ne vaut rien. Par exemple, en France une majorité d'appels de GSM sont émis depuis le domicile, ce qui n'est pas forcément vrai ailleurs. Ailleurs, ce sont notamment les pays où le réseau cuivre est négligeable, donc où l'essentiel du trafic passe par les réseaux sans fil. Il serait aussi très instructif de préciser comment fonctionne le femtocell là où il est déployé, car quelques surprises sont à prévoir !

  5. Bonjour, On serait en retard parce que nous n'utilisons pas le femtocell, soit mais n'oublions la phrase de Gandhi qui est valable tous les jours : "Ce n'est pas parce qu'une erreur se propage qu'elle devient vérité" Donc analyse, pesons le pour, le contre, conclusion et décision, bref pas de précipitation ni de mouton de panurges Cdlt Phil

  6. Pourtant cette technique de femtocell permettrait de réduire l'opposition au déploiement des antennes fixes: Une antenne invisible génère beaucoup moins de problèmes même si elle est reproduite à plusieurs centaines d'exemplaires sur la zone.

  7. "Ce n'est pas parce qu'une erreur se propage qu'elle devient vérité" Justement, à ce niveau, la propagation, quelle est la plus grosse erreur ? le cellulaire actuel ou bien les femto cellules ? le cellulaire actuel a de relativement faibles capacités de transmission vers le câblage réseau fixe (liaisons E1 à 2Mbit/s), le femtocell pourrait reposer sur du haut voire très haut débit (fibre 100Mbit/s) pour peu d'investissement supplémentaire. on pourra recycler les chateau d'eau dans en relais TNT ou T-DMB, il n'y a pas besoin de liaison vers le réseau fixe.

  8. Je ne sais pas comment se finance le femtocell ailleurs mais en France, c'est un scandale ! Selon nos opérateurs français, le Femtocell c'est refaire payer au client ce pour quoi il paye déjà cher !!! On paye une fortune des abonnements 3G pour les utiliser et donc pour être couvert en 3G, c'est de la responsabilité de nos opérateurs puisqu'ils vendent ce service. Mais ce n'est pas leur avis et pour couvrir les zones qu'ils ont l'obligation de couvrir (http://www.zdnet.fr/actualites/telecoms/0,39040748,39710153,00.htm) ils comptent sur l'abonné qui doit débourser 200€ de plus pour couvrir le manque d'investissement de son opérateur. Et en prime s'exposer à encore plus d'onde... Bilan : 1) Je paye 200€ de ma poche alors que c'est mon opérateur qui fait des économies sur son réseau à mon dépourvu. 2) Je prend de ma bande passante que je paye cher 3) Je m'expose encore d'avantage aux ondes 4) ça me sert à quoi ? Je suis chez moi donc et j'ai le téléphone de ma box (illimité et gratuit celui là) et pour surfer j'ai du wifi (bien meilleur que la 3G) voir mon PC... La réalité devrait être la suivante : a) Soit les opérateurs payent les femtocell et en plus nous font une remise pour le fait que l'on consomme notre bande passante que l'on paye à un autre fournisseur et la location de notre résidence comme point d'émission. Et oui quand ils mettent une antenne, il paye la location alors pourquoi leur faire gratos ? b) On paye la femtocell mais dans ce cas, les appels et le surf depuis celle là sont gratuits comme depuis notre box. On transforme juste le wifi en 3G. Preuve : (http://assistance.sfr.fr/mobile_forfait/mobile/sfr-home-3g-comprendre/fc-2482-67286) > Puis-je appeler en illimité avec SFR Home 3G ? Le boîtier SFR Home 3G permet d’offrir une couverture 3G optimisée. Il n’offre pas d’appels illimités. Les usages effectués via le boîtier restent décomptés du forfait détenu. > Est-ce que le boîtier ne fonctionne qu’avec la neufbox ? Le boîtier fonctionne avec presque toutes les connexions Internet haut débit de tous les FAI. Vous n’êtes pas obligé de détenir une NeufBox pour bénéficier du service. Toutes les Freebox, Livebox... sont compatibles puisqu'on passe par Internet et non par un réseau fermé SFR. http://www.sfr.fr/vos-services/equipements/innovations/sfr-home-3g/comment-ca-marche/ > Le boîtier SFR Home 3G est-il compatible avec une offre en Fibre Optique ? Le boîtier n’est pas compatible avec une offre Internet utilisant la Fibre Optique. > Est-il possible de déplacer le boitier ? Le boîtier SFR Home 3G doit demeurer à votre domicile et ne peut pas être utilisé hors de la France métropolitaine. Les 2 sont faux puisqu'on passe par un réseau tout IP (Internet) multi-opérateur avant d'attendre le réseau SFR. Je vous laisse deviner la raison de ces 2 mensonges : a) Qui a dit que le fttb en France est fiable ? b) Quelle est l'utilité de l'emporter à l'étranger, vu le prix du roaming...

  9. Réagir sur le forum