Europe : baisse des tarifs mobiles en roaming

10

Je remets un peu de sel dans votre facture ?

Les opérateurs mobiles français devront, à partir de demain, réduire le coût des appels passés et reçus en roaming, depuis un autre pays de l’Union Européenne. En outre, les SMS reçus à l’étranger ne seront désormais plus facturés au destinataire…

Lentement mais sûrement, les tarifs en itinérance pratiqués par les opérateurs baissent. Demain, jeudi 1er juillet, de nouveaux plafonds leur seront imposés en zone Europe :

- appels émis : 0,39 € HT/min (contre 0,42 €)

- appels reçus : 0,15 € HT/min (contre 0,19 €)

- SMS émis : 0,11 € HT

- SMS reçus : gratuit

- data : 0,80 € HT/Mo

En outre, les tarifs devront désormais systématiquement être calculés à la seconde, dès 30 secondes d’appel. Jusqu’à présent, la plupart des opérateurs appliquaient une tarification à la minute.

Sur le terrain de l’Internet mobile, les opérateurs n’auront plus le droit de facturer plus de 50 € de données par mois (sauf avis contraire préalable de la part du client) et devront envoyer un avertissement à l’abonné dès que 80% de cette somme sera atteinte. Une mesure destinée à éviter les cas de surfacturations, rencontrés par certains abonnés d’Orange fin 2009…

La Commission européenne n’envisage pas de s’arrêter en si bon chemin, puisque son objectif est de continuer à réduire les tarifs en itinérance à travers toute l’Union pour arriver, à l’horizon 2015, à une disparition totale des surcoûts en roaming. De quoi faire grincer quelques dents, puisque ce système de facturation représente actuellement, à lui seul, environ 7% du chiffre d’affaires des opérateurs mobiles en France…

Source : ZDnet

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Freenews a écrit :
    En outre, les SMS reçus à l'étranger ne seront désormais plus facturés au destinataire... Lire l'intégralité de la news
    Comprends pas... les SMS reçus à l'étranger n'ont jamais été facturés au destinataire. Ils ne pouvaient pas le faire puisqu'il n'y a aucun moyen de refuser la réception d'un SMS (contrairement à un appel).

  2. nigolu a écrit :
    La réception de sms était déjà gratuite avant... en tout cas au moins chez certains
    Possible, mais c'était une volonté de leur part, tandis que ça devient désormais une obligation. De même, les tarifs fournis sont des plafonds : rien n'empêche les opérateurs de pratiquer des tarifs moins élevés, s'ils le souhaitent.

  3. Messieurs les gros Fai qui s'en mettent plein les poches doivent bien comprendre que l'Europe qu'il ont tant voulu n'est pas la que pour eux, ils en ont bien profité et il y a un moment ou les petits peuvent aussi, vous croyez pas ?

  4. La concurrence est vraiment acharné pour que nos chères opérateurs soit "forcé" de baisser leur prix. Je vois déjà les dépos de bilan et les licenciements de masses pour raison "économique" suite à cette décision.

  5. jarreweb a écrit :
    7% du CA, il reste 93% => c'est pas ces 7% qui vont mettre en faillite de telles sociétés
    En faillite, non ! Mais 7% juste pour du roaming, sur un CA tout entier, c'est tout simplement ENORME.

  6. Réagir sur le forum