Une enquête sur l’espionnage des services secrets allemands en France

0

L’agence de renseignement allemande aurait, entre 2005 et 2008, mené des opérations de surveillance pour le compte de la NSA, en France et dans une trentaine de pays d’Europe.

Des documents, rendus publics par les députés écologistes Eva Joly et Sergio Coronado, ainsi que par Peter Pilz (lanceur d’alerte et politique autrichien), et partiellement publiés par La Tribune, démontrent que le BND (Bundesnachrichtendienst, les services secrets allemands) a espionné la France, en s’appuyant sur la collaboration de Deutsche Telekom, qui utilisait lui-même une partie du réseau de France Télécom.

Sur demande, ce dispositif aurait été en mesure d’intercepter des données de navigation, emails, appels et autres SMS gérés par France Télécom et transitant par l’Allemagne. Ces révélations portent sur une période comprise entre 2005 et 2008, au moins, mais les services allemands sont également soupçonnés d’avoir continué à exercer une surveillance pour le compte de la NSA jusqu’en 2015. La France arriverait au 2è rang des pays les plus intensivement surveillés, derrière les Pays-Bas, et devant la Pologne, le Danemark, la Suède, la Norvège et la Belgique.

Une enquête sera ouverte en Belgique, aux Pays-Bas et en Autriche pour faire la lumière sur cette affaire à la lumière de ces nouveaux éléments. En France, la députée européenne Eva Joly plaide pour l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet de Paris. Mais la bonne collaboration d’Orange, qui se défend d’avoir été mis au courant de telles pratiques à l’époque où elles ont eu lieu, reste incertaine.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum