Encore une taxe pour les FAI ?

17

Xavier Niel et les autres vont sauter de joie…

La crise attire les taxes ? Après des rumeurs qui font état d’une vignette automobile qui reviendrait après les élections européennes, c’est désormais directement le quotidien Libération qui réclame une taxe (minime) sur les fournisseurs d’accès internet pour aider la presse écrite.

Lors d’une présentation du projet au syndicat de la presse quotidienne nationale avant hier, la co-gérante du journal Nathalie Collin a précisé : « Plutôt que de taxe, j’ai envie de parler de répartition ». Le réseau Internet « génère un trafic considérable, qui génère de la publicité et qui génère de l’argent pour les fournisseurs d’accès ».

Cela donne un peu l’image d’une poule aux œufs d’or que chacun essaie de presser. Dépêchez-vous de réclamer, y’en aura pas pour tout le monde…

Source : AFP

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d’Administration de l’association.
Je bosse dans un service d’expertise technique d’Enedis à Tours.
Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses !
Freenaute de la première heure, j’ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l’ADSL. Un vrai Freenaute historique…

17 commentaires

  1. Il est gentil le sieur Joffrain, après avoir fait de son journal une nullité qui n'intéresse plus que les bobos du coin, il voudrait que les FAI, c'est à dire les internautes, paient des taxes pour faire vivre des journalistes incapables de pondre un journal qui soit acheté par des lecteurs... Bravo la dialectique... Par ailleurs, quand il dit que les FAI gagnent de l'argent grâce à la presse, c'est certainement pas grâce à Libé, qui a certainement la plus faible audience du secteur. Alors qu'il donne un peu moins de leçons aux autres et qu'il commence à remonter ses manches. Parasite !

  2. Ils ont raison, ils ont vue que ça avait marché pour les majors, ils tentent le coup à leur tour. Il y en a qui doivent se mordre les doigts de pas avoir essayé les secretaires/stenos auraient dû demander une taxe aux fabricants d'ordinateur et de traitement de texte qui ont pris leur place dans les petites entreprises, les fabricants de fiacre devraient en demander une sur la vente des voitures, les fabricants de stylos bille aux fabricants d'imprimante les fabricants de stylos plume la demander aux fabricants de stylos bille les vendeurs de plume d'oie aux fabricants de stylos plume, les fabricants de plaque de marbre et burins et les scribes aux vendeurs de plume d'oie et d'encre …

  3. Concernant la rumeur à propos de la fameuse vignette automobile, c'est en fait... une rumeur. Pour en savoir plus, lire l'article sur Hoaxbuster : http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=77665 Il n'en demeure pas moins que ça commence à faire mauvaise rengaine, ces histoire de ponctions... Je me demande si nous ne serions pas considérés comme des vaches à lait :(

  4. Je me demande si nous ne serions pas considérés comme des vaches à lait :sad:
    Nooooooooooooooooooooooooooooooooooon, qu'est-ce qui peut bien te faire penser ça ? :lol:

  5. Et les vinyles et 45 tours quelqu'un y a pensé, faudrait une taxe pour que sa revienne à la mode. vivement la taxe pour rembourser le trou de la sécu, et au passage une petite taxe pour aider les entreprises en difficultés. Bon j'arrête sa va leurs donnés des idées.

    Je me demande si nous ne serions pas considérés comme des vaches à lait :sad:
    Faut pas s'étonner si les producteurs de lait sont pas content. Mais on sait tous comment va faire réagir le gouvernement, on va taxé les FAI. J'espére qu' Albanel ne va pas taxer le pare feu d'open-office, sinon je pourrai plus me protéger contre les méchants pirates qui utilise ma connexion pour faire leurs pirateries.

  6. xerxes a écrit :
    Il est gentil le sieur Joffrain, après avoir fait de son journal une nullité qui n'intéresse plus que les bobos du coin, il voudrait que les FAI, c'est à dire les internautes, paient des taxes pour faire vivre des journalistes incapables de pondre un journal qui soit acheté par des lecteurs... Bravo la dialectique... Par ailleurs, quand il dit que les FAI gagnent de l'argent grâce à la presse, c'est certainement pas grâce à Libé, qui a certainement la plus faible audience du secteur. Alors qu'il donne un peu moins de leçons aux autres et qu'il commence à remonter ses manches. Parasite !
    Il faudrait pas non plus taper sur n'importe qui et n'importe quoi. Libération reste un des rares journal a etre interessant et un temps soit peu d'opposition. Après, le jour ou tous les journaux s'arrêteront pour cause de manque de lecteur, il y aura quand meme un sacré problème en France. Internet pour la presse c'est bien, les gratuits aussi, mais les articles sont repris justement de la presse payante. Il faut donc réfléchir a un mode qui soit viable pour tout le monde. Tout ne peut pas être gratuit et financé par la pub. Ton discours est un peu haineux, si tu préfères le Figaro qui est la voix de son maître libre à toi. Mais ne fait pas de ton cas une généralité qui scie la branche sur laquelle il est assis.

  7. La presse écrite est en déroute à qui la faute, il n'y a plus de journaliste mais des Scoopistes, la mème chose pour les médias radio et TV.

  8. C'est quand même fabuleux, on se met a payer des taxes pour financer le privé. (déja que pour certaines choses du public c'est de trop) Un journal du Sud de la France fait du racolage dans la galerie marchande de certains supermarchés, avec des vendeurs pour essayer de nous fourguer un abonnement a leur journal car ça doit mal se vendre, j'ai ma réponse toute trouvée si ils m'accrochent: Je vais pas m'abonner a un journal tellement mauvais que même mon chat n'en veut pas pour sa litière. Les gens n'ont pas que ça a faire d'aller chercher le journal, et en temps de crise on fait des économies sur ce qui est du superflu, et puis lire la presse sur un ordinateur c'est plus pratique que sur un journal et ça évite de se mettre de l'encre sur les doigts !

  9. TMO2 a écrit :
    Pourquoi pas ,si c'est sur les bénéfices des FAI. Et sans impact sur les consommateurs.
    Dans ce cas, ton abonnement sera toujours au même prix, mais les FAI ne feront plus autant d'innovation et le dégroupage de nouveau NRA ou le déploiement de la fibre sera encore plus lent.

  10. Réagir sur le forum