En Allemagne, une connexion WiFi non sécurisée est passible d’amende

13

Laisser sa connexion WiFi ouverte est désormais passible d’une amende de 100 euros en Allemagne. C’est ce qui ressort d’une récente décision de justice pour piratage…

La connexion WiFi non-sécurisée d’un particulier avait été exploitée par un tiers pour télécharger et partager illégalement des morceaux protégés par le droit d’auteur. Ce particulier a été poursuivi en justice dans le cadre d’un procès pour piratage.

Selon la décision rendue par le tribunal de Karlsruhe, l’accusé n’a pas pris les mesures qui s’imposaient pour sécuriser son accès et empêcher ainsi une telle utilisation frauduleuse. Il a donc été jugé en partie responsable et condamné à verser une amende de 100 euros…

Toujours selon le même jugement, une protection par mot de passe aurait suffi à déculpabiliser l’abonné, sans que celui-ci soit tenu de s’assurer que cette protection soit à jour. Rappelons que certaines protections (comme les clés WEP) sont aujourd’hui publiquement reconnues comme obsolètes et particulièrement simples à contourner…

En France, la loi Hadopi impose également à l’internaute de s’assurer de la bonne sécurisation de son accès, allant jusqu’à responsabiliser les propriétaires d’accès publics tels que les hotspots Wi-Fi. Contrairement à l’Allemagne, aucune définition claire de la “sécurisation” d’un accès n’a été établie. Un logiciel devait être proposé aux internautes français, mais à l’heure actuelle, il n’a toujours pas vu le jour… et cela ne semble pas être une des priorités de la Haute autorité.

Source : ZDnet

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

13 commentaires

  1. Lineplus a écrit :
    Sale temps pour les hot-spots :( . Comprendront-ils enfin que l'IP est une donnée falsifiable ?
    Ils l'ont compris ! mais ils s'en foutent !

  2. yoann007 a écrit :
    freewifi, FON etc ??????
    That is zeu question !
    En ce qui concerne FreeWifi, il s'agit d'un réseau indépendant de celui de l'utilisateur qui "prète" sa freebox; et Free à la possibilité d'identifier quel utilisateur correspond à une connexion FreeWifi, vu l'utilisation d'un identifiant. Le problème ne se pose donc pas dans ce cas.

  3. La multiplication des lois est bien la preuve de l'incapacité des citoyens à se prendre en charge. Tant mieux ! Qu'on interdise encore plus de chose ! Cela ne va visiblement pas encore assez loin pour donner envie aux habitants de ce pays de réagir autrement que sur des forums !

  4. Contrairement aux USA que l'on se plait à critiquer, l'Europe est en train de basculer à nouveau dans l'autoritarisme et le fascisme. C'est pitoyable. Honte aux européens, aux gouvernement corrompues, et à tous les enfoirés qui s'en mettent pleins les poches, aspirants tout l'argent. Ce monde est pathétique, et espérons que 2012 en soit vraiment la fin.

  5. Salut à tous, J'ai une wii et de mémoire elle n'accepte que les clés WEP, donc à cause de cela je ne peux mieux me protéger en mettant une clé WPA.

  6. Réagir sur le forum