Diffusion : les négociations de dernière minute de BeIN Sports

0

La chaîne BeIN Sports est contrainte de négocier à la dernière minute le renouvellement de ses contrats de distribution avec les opérateurs télécoms.

Faute d’anticipation, le groupe qatari se voit obligé de renégocier ses contrats avec les opérateurs dans la précipitation. Selon Les Échos, les accords de diffusion actuels dont bénéficie la chaîne prendront fin le 10 juillet 2016, sitôt l’Euro 2016 terminé, et les négociations sont toujours en cours… avec, pour BeIN, la perspective d’un écran noir si un terrain d’entente n’est pas trouvé à temps.

Les « discussions ont commencé relativement tardivement », confirme un opérateur aux Échos. BeIN Sports ne s’attendait vraisemblablement pas à ce que son accord d’exclusivité avec Canalsat soit retoqué par l’Autorité de la concurrence, et n’a donc pas envisagé le scénario d’un renouvellement de ses accords actuels…

Sauf grosse surprise, la chaîne devrait parvenir à renouveler ses contrats sans trop de difficultés avec Free, Orange, SFR-Numericable, Bouygues Telecom, et Canalsat. Ces derniers ne souhaitent pas voir partir une telle offre premium de leurs bouquets : BeIN Sports a prouvé sa popularité, franchissant récemment le cap des 3 millions d’abonnés en France.

Mais ces négociations de dernière minute pourraient permettre aux opérateurs de décrocher des conditions plus avantageuses. Une mauvaise nouvelle de plus pour BeIN, donc, qui creuse chaque année un peu plus son déficit.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum