Deux offres fermes pour la reprise du Monde

0

Sans surprise, alors que la date limite de dépôt des dossiers s’achevait hier, seuls deux offres fermes ont été soumises au journal Le Monde. On retrouve donc le trio d’investisseurs Pigasse-Bergé-Niel d’un côté, et le groupe formé par Claude Perdriel (Le Nouvel Obs’) de l’autre.

Le premier dossier propose d’investir 110 millions d’euros (répartis à parts égales entre les trois investisseurs) dans le journal. Il ne prévoit pas de grosses restructurations et offre de bonnes garanties d’indépendance éditoriale, selon la Société des rédacteurs du Monde.

De son côté, l’alliance menée par Claude Perdriel apporterait 100 millions d’euros, dont 45 par Perdriel, 35 par le groupe de presse espagnol Prisa, et 20 par Orange. Dans la configuration finale, Perdriel et Prisa détiendraient chacun 35% du capital du journal, tandis qu’Orange en posséderait 17,5%. Les garanties d’indépendance sont également satisfaisantes, selon la SRM, mais en termes de restructuration, de 110 à 120 licenciements ou départs volontaires devraient avoir lieu.

Pour trancher entre les deux dossiers, il faudra désormais se fier aux petits détails et aux spécificités de chaque offre. Pour cela, plusieurs réunions entre les candidats et des représentants de salariés se dérouleront, avant les Assemblées générales prévues en fin de semaine (notamment celle de la SRM, vendredi).

Le choix final sera finalement annoncé, si tout se déroule comme prévu, lundi prochain. Les candidats retenus auront alors le privilège de rentrer en négociations exclusives avec le journal afin de finaliser la reprise…

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum