Des financements européens pour les zones privées de haut débit

0

Le Fonds européen agricole pour le développement rural va débloquer 30 millions d’euros pour permettre l’arrivée du haut débit dans les zones laissées pour compte du territoire. Au total, ce sont 34 projets, répartis sur 25 régions françaises, qui ont été retenus.

A l’heure où l’on suit avec attention le déploiement balbutiant de la fibre optique jusqu’à l’abonné en France, on aurait vite tendance à oublier que de nombreuses zones rurales sont encore peu, voire pas du tout, desservies par l’ADSL.

Pour aider les collectivités territoriales (régions, départements, regroupements de communes…), le gouvernement a mis en place en 2009 un appel à projets, baptisé haut débit dans les zones rurales “Haut débit dans les zones rurales”. Celui-ci a finalement retenu 34 dossiers (sur les 61 déposés), répartis sur 25 régions françaises de métropole et d’outremer, qui bénéficieront donc de 30 millions d’aides en provenance du FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural).

JPEG - 67.1 ko
Répartition régionale des projets retenus

Représentant 900 000 euros d’aides par dossier en moyenne, ces fonds devraient permettre d’apporter le haut débit dans les zones dites blanches ou grises (c’est à dire non-couvertes ou trop peu), notamment via des délégations de service public. Ils devraient ainsi réduire le fossé numérique qui se creuse entre les métropoles privilégiées du (très) haut débit et les territoires ruraux, oubliés de l’Internet…

Source : ZDnet

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.