Des chaînes TNT réclament la suspension de la taxe FT

0

Plusieurs chaînes privées de la TNT, à savoir BFM TV (NextradioTV), NRJ 12 (NRJ Group), Direct 8 et Direct Star (Bolloré Média), demandent la suspension de la taxe en faveur du financement de France télévisions.

Alors que le gouvernement a annoncé un moratoire de deux ans, retardant d’autant la suppression totale de la publicité sur les ondes du service public, les chaînes privées comptent bien remettre en cause la taxe qui leur est imposée.

Selon un communiqué commun publié par les chaînes et repris par l’AFP, « la suspension de la taxe est d’autant plus nécessaire que ces quatre chaînes de la TNT, qui représentaient en 2009 moins de 5% du chiffre d’affaires de la publicité télévisée en France, continuent d’investir massivement pour se développer et qu’elles n’ont pas bénéficié d’un report des investissements publicitaires depuis l’arrêt de la publicité en soirée sur France Télévisions ».

La demande de ce groupement issu de la TNT rejoint l’analyse de Nonce Paolini, PDG de TF1, qui réclamait il y a peu une suppression de la taxe, constatant la bonne santé financière du groupe France Télévisions.

Rappelons que la taxe destinée à financer la réforme de l’audiovisuel public touche aussi bien les chaînes privées (0,75 % de leur chiffre d’affaires cette année) que les opérateurs télécoms (à hauteur de 0,9 %). Les fournisseurs d’accès pourraient donc se joindre rapidement aux demandes des chaînes…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.