Connexions 1 Gbps à 20€ par mois… à Hong-Kong

24

Tandis qu’en France, on attend toujours l’arrivée de nos connexions FTTH à 100 Mbps en réception et 50 Mbps en upload, la barre symbolique du Gigabit par seconde grand public et symétrique (en envoi comme en réception) a été atteinte à Hong-Kong.

Outre le débit, notamment en upload, qui permet la mise en place de tous nouveaux usages (visioconférence HD, etc.), c’est surtout le prix de l’offre en fibre optique qui surprend : 199 $HK par mois, soit 20 € ! Ainsi, pour 10 € moins cher que les habituels forfaits triple-play en France, les habitants de Hong-Kong peuvent bénéficier d’un débit approximativement 40 fois plus élevé qu’une très bonne connexion ADSL ou 10 fois plus élevé que les premières offres FTTH françaises…

Ironie de l’histoire, l’offre, proposée par HKBN (Hong-Kong Broadband Network Limited), repose sur une architecture mise au point par Alcatel-Lucent… une société française. Contrairement à la tendance qui semble se confirmer en France, le réseau de fibre optique n’est pas point à point (une fibre de bout en bout jusqu’à l’abonné) mais GPON (recours à des boîtiers de dégroupage dans les immeubles pour partager le signal entre plusieurs fibres).

Evidemment, technologiquement et démographiquement, Hong-Kong et la France n’ont pas grand-chose de comparable… néanmoins, avouez qu’une telle annonce laisse rêveur, n’est-ce pas ? 😉

Source : Convergedigest.com

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

24 commentaires

  1. Faux ! Le réseau FTTH déployé par Free jusqu'à présent est de type point à point ! http://ftth.free.fr/contexte_technique.html Ce type de réseau permettra à Free de rester mettre du débit, quelle que soit l'évolution de la demande. La fibre Free pourrait transporter 1Tb/s si leurs NRO et leurs box étaient compatibles, alors que les autres opérateurs qui n'ont fait que des expérimentations sur le Point à point seront limités par la capacité du débit découlant à l'utilisation de l'architecture réseau optique Gpon qui coupe radicalement sur la capacité maximale admissible sur la fibre vu qu'elle est mutualisée.

  2. bennetteson a écrit :
    Faux ! Le réseau FTTH déployée par free jusqu'a présent est de type Point-à-point ! http://ftth.free.fr/contexte_technique.html
    Il me semble que c'est bien ce que dit l'article non ?

  3. nhiko a écrit :
    Faux ! Le réseau FTTH déployée par free jusqu'a présent est de type Point-à-point ! http://ftth.free.fr/contexte_technique.html
    Il me semble que c'est bien ce que dit l'article non ?
    Justement non! L'article ne dit pas que Free utilise l'architecture réseau optique point à point. Il est le seul à le faire en France. L'article laisse supposer que tous les opérateurs de France utilisent Gpon.

  4. http://ftth.free.fr/contexte_technique.html a écrit :
    Free a fait le choix pour son réseau de desserte d'abonnés en fibre optique jusqu'au domicile d'une architecture point à point (P2P) car elle lui permet de raccorder chaque abonné par une fibre dédiée. Dans une architecture P2P, qui est celle de la boucle locale téléphonique cuivre, le débit dont dispose chaque abonné lui est propre entre son domicile et le point de concentration. Ce choix est donc pérenne car, quelle que soit l'évolution des besoins de débits, il offre toujours la possibilité de disposer d'un débit d'accès dédié, constant pour chaque abonné, sans dépendre du nombre d'abonnés partageant la fibre et de leur consommation de bande passante, comme c'est le cas pour d'autres architectures (GPON...).
    Free utilise bien la technologie point à point du NRO à la prise abonnée. S’il y a 5000 prises connectées au NRO, il y aura 5000 fibres qui sortiront du NRO vers les prises. Il n'y a pas du tout de mutualisation de la fibre. Dans 10 ans les autres opérateurs seront limités en capacité débit (qui sais peut-être 10Gb/s) alors que Free pourra proposer des débits bien plus importants (100 Gb/s par exemple)

  5. bennetteson a écrit :
    Justement non! L'article ne dit pas que Free utilise l'architecture réseau optique point à point. Il est le seul à le faire en France. L'article laisse supposer que tous les opérateurs de France utilisent Gpon.
    euh... ben justement il dit le contraire :
    de fibre optique n’est pas point à point [...] mais GPON

  6. bennetteson a écrit :
    L'article laisse supposer que tous les opérateurs de France utilisent Gpon.
    Alors là, franchement, il faut vraiment apprendre à comprendre ce qu'on lit avant de venir faire de grandes leçons sur les forums :D

  7. Quoi qu'il en soit si je me suis trompé de sens la phrase n'en reste pas moins totalement fausse. En France Free déploie son réseau optique en P2P. SFR déploie en Gpon (avec quelques déploiements en P2P). Orange déploie exclusivement en Gpon. La tendance en France n'est pas a l'utilisation du P2P. Quand on sait ça, le sens de la phrase est difficile à déterminer. Car dans tous les sens elle n'est pas juste.

  8. purjuju a écrit :
    Il faut néanmoins rappeler que dans les 20 euros il n'y a pas les appels gratuits et illimités ni la TV
    salut pour 20 Euros, pouvoir envoyer en G bits, je m'en passerai de "leur ..." , non ? (j'ai l'impression que tu ne réalise pas : Upload à 1 Giga bit ---> ça me laisse rêveur ! )

  9. Réagir sur le forum