Canal+ présente ses nouveautés pour la rentrée

1

La direction de Canal+ a présenté lundi à la presse les nouveautés de sa rentrée TV. Au programme en vrac : réduction des tranches en clair, changements d’animateurs tous azimuts et suppression d’émissions iconiques…

Sous la houlette de Vincent Bolloré, la chaîne à péage a bien changé en l’espace d’une année. Et cette transformation se poursuivra à la rentrée : avec « deux heures maximum » de clair par jour dès le mois de septembre, Canal+ réduit drastiquement son offre gratuite dans l’espoir de « remettre de la valeur dans l’abonnement ». Et mettre fin à l’hémorragie d’abonnés dont souffre le groupe depuis plusieurs années ?

La Sainte-Trinité de l’access prime time sur Canal+ subsistera : le Grand Journal, désormais présenté par Victor Robert, le Petit Journal, dont hérite Cyrille Eldin, et les Guignols, seront tous trois réunis sur un même plateau. Le week-end, l’équipe de Groland reste également en place. De nouveaux rendez-vous seront enfin au programme, tels le Gros Journal, présenté par Mouloud Achour.

C’est en revanche la fin de Lundi Investigation, et de l’information en général sur Canal+. Le mythique Zapping passe également à la trappe. On se souvient que l’équipe du Zapping, dirigée par Patrick Menais, n’avait pas hésité à tacler la direction de Bolloré, notamment lorsque celui-ci avait censuré un numéro de Spécial Investigations sur le Crédit Mutuel. L’entrepreneur breton résout le problème, comme à son habitude, par un grand coup de Kärcher…

L’offre gratuite se concentrera désormais essentiellement sur les autres chaînes du groupe : C8 (actuelle D8), CStar (actuelle D17) et Cnews (actuelle I-Télé), dont les logos ont été dévoilés (cf. image d’illustration ci-dessus). C8 accueillera d’ailleurs plusieurs transfuges de Canal+, dont Thierry Ardisson et son émission Salut les terriens.

via Le Monde

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.