Canal+ s’offre l’exclusivité de séries Showtime

0

Canal+ devient le diffuseur exclusif en France de plusieurs séries de la chaîne américaine Showtime, dont la nouvelle version de Twin Peaks.

La chaîne à péage annonce avoir décroché les droits exclusifs de diffusion en France pour « au moins dix séries » de l’américain Showtime (groupe CBS). La portée exacte de l’accord reste mystérieuse : on ne connaît ni son montant, ni le détail des séries incluses, si ce n’est qu’il intègrera aussi bien des séries en cours que des nouveautés à venir.

Seule certitude : le revival du mythique Twin Peaks, qui va connaître une nouvelle saison en ce mois de mai 2017, en fera partie. Au-delà, les paris sont ouverts : il pourrait bien inclure Shameless, Ray Donovan, ou encore Billions, les séries en cours de la chaîne. Et Showtime ne manque pas de nouvelles productions annoncées pour 2017 : I’m Dying Up Here, Purity, The Chi, White Famous, ou même Melrose, une mini-série de cinq épisodes avec Benedict Cumberbatch.

Par ailleurs, Canal+ récupère aussi l’exclusivité du catalogue d’anciens contenus de Showtime. De qui remplir sa grille, et ses services de replay, avec quelques-unes des séries réputées de la chaîne telles que Stargate SG-1, Dexter, Californication, The L Word, ou encore Masters of Sex.

Vers la fin des séries négociées « à l’unité »

Quelques semaines après le deal entre OCS et HBO, qui autorise la filiale d’Orange à devenir le diffuseur français exclusif des contenus de la chaîne américaine premium (Game of Thrones, Girls, Silicon Valley, Westworld…), une tendance se dessine.

Jusque là, les chaînes françaises achetaient essentiellement des séries à l’unité chez leurs homologues américains. Mais ces négociations au cas par cas laissent place à des accords plus larges, où la réputation des chaînes américaines est désormais utilisée comme un argument marketing en France. Ainsi, OCS met largement en avant la marque HBO dans sa communication, jusque dans le slogan de sa chaîne OCS City « Génération HBO ».

En dressant des passerelles entre les groupes, ces accords facilitent enfin la diffusion de séries en quasi-simultané avec les US, afin de donner aux offres légales les moyens de lutter contre le piratage.

via Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum