Bruxelles s’oppose au rachat d’O2 par Three au Royaume-Uni

0

C’était pressenti : la Commission européenne a mis son veto au projet de rachat de l’opérateur O2 par le groupe Hutchison Whampoa, maison-mère de Three. Une décision qui pourrait bien faire les affaires de Free…

Le rapprochement tant attendu des opérateurs O2 et Three outre-Manche n’aura pas lieu. Bruxelles s’y est opposée, avançant que le fruit de la fusion aurait été un super-opérateur à la tête de 40% des parts du marché britannique. Sa principale crainte ? Que sur un tel marché à trois opérateurs, la concurrence ne soit limitée, avec un risque à terme de remontée des tarifs pour les consommateurs…

Cette décision ne fera pas que des mécontents. Iliad (Free) aurait désormais le champ libre pour soumettre une offre de rachat sur O2, et ainsi mettre le pied au Royaume-Uni. Mais le petit français ne sera pas seul sur le dossier : dans les médias, on évoque également de potentielles offres de rachat par Liberty Media ou Sky, deux acteurs déjà présents à divers degrés sur le territoire insulaire.

Rappelons qu’O2, détenu par le groupe espagnol Telefónica, est le troisième opérateur britannique en nombre d’abonnés.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum