Bercy saisit le Conseil de la Concurrence sur le marché des télécoms

4

Transmutation chez les opérateurs

Alice qui avait Liberty Surf (et autres) rachetée par Iliad, propriétaire de Free. SFR désormais propriétaire de Neuf-Cégétel-Club Internet-AOL-etc. Bref, ces dernières années ont vu la disparation d’opérateurs et donc moins de concurrence pour ceux qui restent !

Le Ministère de l’Economie et des Finances a effectué une saisine du Conseil de la Concurrence et demande un avis de ce dernier sur le fonctionnement du marché des télécoms et sa situation concurrentielle.

Le Gouvernement avait déjà demandé un avis sur les « offres exclusives » détenues par les fournisseurs d’accès en matière d’offres de télévisions (en visant notamment Orange et ses chaînes).

Cette nouvelle saisine, rendue publique par le journal La Tribune, a pour but de connaître l’impact lié à ces multiples rachats. De voir si cela peut induire des effets anticoncurrentiels ou présenter des risques pour la concurrence et fera des recommandations pour prévenir ces derniers.

D’autre part, on assiste à de la convergence (tant sur le contenant que le contenu) dans le domaine du mobile, avec les mêmes opérateurs. Free en moins, mais ils n’ont pas caché leur volonté d’y entrer. C’est une problématique sur laquelle le Conseil devra également donner un avis.

Sources : AFP, ZDNet

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d’avoir la fibre optique (« nom di diou »).

4 commentaires

  1. Me Cappello a écrit :
    C'est bien au temps pour moi sieur M. Paulot ;)
    On va finir avec 4 grands groupes finalement : Orange - SFR - Numéricâble - Free (Iliad). Sauf s'ils se mangent entre eux et qu'on puisse revenir à une situation de monopole... Le NOFS :D

  2. Je ne sais pas pourquoi, mais je vois bien un acteur américain ou japonais s'installer en France pour proposer ses services fibres :) Évidemment, pas dans l'immédiat, mais quand la mutualisation sera la quotidien des abonnés, ça risque de pas mal bouger :)

  3. tcherno63 a écrit :
    On va finir avec 4 grands groupes finalement : Orange - SFR - Numéricâble - Free (Iliad). Sauf s'ils se mangent entre eux et qu'on puisse revenir à une situation de monopole... Le NOFS :D
    Oui mais, il y en a un qui ne pourra pas offrir le "quadruple play"!
    lowwa132 a écrit :
    Je ne sais pas pourquoi, mais je vois bien un acteur américain ou japonais s'installer en France pour proposer ses services fibres :) Évidemment, pas dans l'immédiat, mais quand la mutualisation sera la quotidien des abonnés, ça risque de pas mal bouger :)
    Ouf ! Tu m'as fait peur ! Quoique, si je ne me trompe, le groupe américain Carlyle, dont le frère de notre cher président est l'un des directeurs, est bien actionnaire majoritaire de Numéricâble, non ? OK, ils ne sont pas dans le même style de business aux US, mais quand même... Modération : on se calme sur les smileys et les citations !

  4. Réagir sur le forum