Arjel : 3 façons de contourner un blocage (MàJ)

0

Bouygues Telecom, premier sur le blocage

La justice ayant confirmé l’obligation de blocage des sites de jeux en ligne non-agréés, les FAI, s’ils ne font pas appel, devront s’exécuter bon gré mal gré. Bouygues Telecom n’a pas perdu de temps et a déjà mis en place un blocage sur le premier site incriminé, Stan James

Les abonnés Bouygues ADSL sont les premiers touchés par cette décision de blocage. Selon PC INpact, le fournisseur d’accès a mis en place un dispositif qui empêche purement et simplement d’accéder au site, en se basant sur son nom de domaine. Il est donc, tout simplement, impossible d’accéder à stanjames.com ou à l’un de ses sous-domaines.

Cette méthode demeure pourtant aisée à contourner. Il existe en particulier trois méthodes différentes, simples à mettre en place :

- Tout d’abord, si le nom de domaine est bloqué, il est toujours possible d’accéder au site via son IP. Si http://www.stanjames.com ne répond plus, http://91.199.56.80 se porte comme un charme.

- Le point ci-dessus le confirme, pour une raison de simplicité de mise en place et sans doute aussi de ressources économisées, Bouygues Telecom s’est contenté de retirer l’entrée correspondant à Stan James sur ses serveurs de DNS. Une deuxième méthode consiste donc à utiliser des DNS alternatifs, comme le font déjà beaucoup d’abonnés. Une fois la connexion configurée sur les DNS de Google, ou encore OpenDNS, le site est de nouveau accessible.

- Troisième méthode : il suffit d’utiliser Internet mobile ! De plus en plus d’abonnés y ont accès sur leurs smartphones, voire sur une clé USB 3G+. Il se trouve que le site n’y a pas été bloqué ; pas même chez Bouygues.

Reste à savoir si l’Arjel se contentera de ce blocage tout relatif, considérant que la décision de justice récemment rendue par le Tribunal de grande instance de Paris impose aux FAI de « prendre toutes mesures de nature à permettre l’arrêt de l’accès au service en cause ».

Un simple retrait du nom de domaine dans les serveurs DNS risque donc de ne pas contenter l’Autorité de régulation, que les FAI doivent informer « des mesures prises, des difficultés éventuellement rencontrées et des résultats obtenus ». Affaire à suivre, donc…


Mise à jour 14:00 : les autres noms de domaine francophones du site, tels que Stanjames.be ou Stanjames.ch, ne sont pas concernés par le blocage et, a priori, ne le seront pas dans l’immédiat. Le jugement ne concerne en effet que Stanjames.com.

Source : PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.