Android : vers un système de mises à jour plus rapides

0

Google a travaillé à corriger l’un des plus gros défauts de son système d’exploitation Android : la fréquence des mises à jour.

Face à iOS, dont les mises à jour sont disponibles immédiatement pour tous les possesseurs d’un mobile compatible, Android souffre d’un problème majeur. À l’exception des modèles commercialisés par Google lui-même (les smartphones Nexus et Pixel), les mises à jour sont déployées au compte-gouttes par les constructeurs, souvent des mois plus tard.

C’est un problème aussi bien pour les consommateurs que pour les développeurs d’applications. En effet, ce problème contribue à la fragmentation du parc d’utilisateurs. Sorti en août dernier, Android Nougat, la dernière version majeure en date du système d’exploitation, n’équipe qu’environ 7% des appareils sous Android dans le monde à l’heure actuelle…

Par ailleurs, ce délai cause des problèmes de sécurité croissants. Google a mis en place des mises à jour de sécurité mensuelles pour son système mais, là encore, leur diffusion sur chaque appareil est soumise au bon vouloir de Samsung, LG, et consorts.

« Project Treble », pour simplifier les mises à jour

La prochaine version d’Android, pour l’instant connue sous le nom de code Android O, devrait proposer une solution à ce problème. Un nouveau système de mise à jour, intitulé « Project Treble », permettra aux constructeurs de terminaux d’y déployer des mises à jour bien plus simplement.

Jusqu’à présent, chaque mise à jour était constituée d’un seul bloc, incluant le « cœur » d’Android fourni par Google, mais également les drivers permettant au système de fonctionner sur chaque matériel, et les modifications du constructeur (interface, applications…). Chaque mise à jour demandait donc les efforts coordonnés de multiples acteurs : les constructeurs de puces devaient concevoir de nouveaux drivers, les constructeurs de terminaux devaient réimplémenter leurs modifications et les tester, et parfois, les opérateurs eux-mêmes devaient apporter leurs propres modifications par-dessus.

Le nouveau système proposé par Google permet de mettre à jour le « cœur » d’Android, sans avoir à passer systématiquement par les autres étapes. Cette séparation fonctionnelle permettrait aux mises à jour d’être déployées sans travail additionnel de la part des constructeurs. Google pourrait même choisir de diffuser les mises à jour mineures lui-même, au moins pour les mises à jour de sécurité les plus importantes.

En simplifiant le travail des constructeurs, cette nouveauté pourrait avoir un double bénéfice. D’une part, réduire le délai d’attente entre l’arrivée d’une mise à jour et sa diffusion sur les téléphones. D’autre part, prolonger la durée de vie logicielle des appareils Android. À l’heure actuelle, il s’agit d’un des points faibles du système ; même sur ses propres téléphones, Google ne propose des mises à jour majeures que pendant 2 ans, bien loin du support assuré par Apple sur ses iPhone par exemple.

via Android Police

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum