Amazon peine à distribuer son service de SVOD sur les box françaises

2

Amazon a bien du mal à trouver des opérateurs disposés à distribuer son service de SVOD, Prime Video, en France.

D’après une brève publiée par L’Express, Amazon aurait contacté les principaux opérateurs français (Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom) afin que ceux-ci reprennent son service de vidéo à la demande, Amazon Prime Video, sur leurs box respectives. Sans succès : les négociations ont tourné court, affirme le journal.

Un opérateur, cité, affirme que « leurs conditions sont inacceptables », notamment car Amazon se réservait la possibilité de faire évoluer à tout moment son service. Par exemple pour y proposer à l’avenir des retransmissions d’événements en direct, issues de Twitch (propriété d’Amazon). On peut également imaginer que le système d’abonnement particulier d’Amazon ne permettait pas une répartition satisfaisante des revenus aux yeux des fournisseurs d’accès…

Le modèle tout-en-un d’Amazon Premium

Arrivé en France en décembre dernier, Amazon Prime Video donne accès à un catalogue de programmes en illimité. S’il vient tenter sa chance sur un terrain déjà largement occupé par Netflix, Canal+, OCS et consorts, Amazon a une particularité qui joue en sa faveur. Son système d’abonnement global Amazon Premium donne accès à Prime Video, ainsi qu’à une myriade de services : la livraison en 1 jour ouvré, l’accès prioritaire aux ventes flash, le stockage illimité des photos sur Amazon Drive, et même Twitch Prime (divers bonus et des jeux vidéo offerts sur le site éponyme).

Il semble donc qu’Amazon devra se passer du soutien des opérateurs français. Mais cela n’a pas empêché d’autres services de rencontrer une certaine popularité dans nos contrées, notamment Netflix, encore absent de certaines box comme la Freebox. Ces services font la part belle à la consommation des contenus en OTT (over-the-top), directement via un ordinateur, un smartphone ou un périphérique de diffusion type Chromecast… et court-circuitent ainsi la sacro-sainte, et souvent inaccessible, box des opérateurs.

Source : L’Express

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. Je l'ai testé. Pas besoin du soutien des opérateurs pour en profiter !

    Je considérais ce service comme un bonus pour les livraisons gratuites d'Amazon.
    En effet, c'est intéressant: pour 5€ par mois, toutes les livraisons d'Amazon deviennent gratuites, on est livré bien plus vite et on a des films en plus.
    Ne serait-ce qu'avec une seule livraison urgente le service est rentabilisé.
    En plus on a le droit de se désabonner à tout moment et on est remboursé au prorata.

    Par contre le catalogue des films est un peu limité et surtout en Anglais.

  2. Réagir sur le forum