Éric Besson a-t-il tenté de s’approprier les efforts de l’Arcep ?

0

Le Canard Enchaîné rapporte que le ministre, chargé de l’Industrie et de l’Économie numérique, aurait tenté de mettre à son propre compte l’initiative de l’Autorité de régulation des Télécoms (Arcep), concernant un nouveau contrôle de la couverture du réseau Free Mobile.

Selon le journal, Éric Besson aurait tout simplement tenté de s’approprier l’initiative du régulateur… quitte à manipuler légèrement la chronologie !

Récapitulatif : l’Arcep publie le 27 janvier à 14h10 un communiqué sur son site web dans lequel elle recadre les accusations à l’encontre de Free Mobile et indique, dans un « souci de transparence et de sérénité », qu’elle procèdera à un nouveau contrôle du réseau du nouvel entrant.

Très peu de temps après, un courrier d’Éric Besson, réclamant au régulateur de nouvelles mesures sur le réseau Free Mobile, fait surface ; selon le Canard, celui-ci aurait été dépêché par motard à l’Arcep, le même jour, à 14h20. Mais la dite lettre aurait été antidatée au 25 janvier, afin de laisser penser que le ministre serait à l’origine de toute la manœuvre !

La presse s’y est même laissé prendre, affirmant ici et là que l’Arcep avait lancé la vérification du réseau de Free Mobile sur demande d’Éric Besson. Selon le Canard, le ministre aurait transmis la missive au Figaro, poussant ce dernier à titrer « Un bras de fer entre Besson et l’Arcep », titre plus tard contesté avec vigueur par l’Arcep dans un communiqué de clarification

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.