À Rennes, la mairie mesure elle-même les ondes des antennes-relais

0

Pour contrôler les ondes circulant dans sa ville à l’heure de l’arrivée de Free et des premiers réseaux 4G, la mairie de Rennes a décidé de lancer une série de mesures, de sa propre initiative. Coût total de l’opération : 30 000 euros…

Première ville de France à lancer de tels contrôles, la mairie de Rennes veut vérifier la puissance en émission des quelques 110 antennes qui s’y trouvent. « Avec le développement du réseau Free et l’arrivée de la 4G, il faut entamer une réflexion avec les opérateurs », se défend Yves Préault, adjoint à la vie quotidienne. « Personne ne sait quels effets peuvent avoir ces ondes sur la santé. Mais mieux vaut appliquer le principe de précaution ».

Menée par la société Wave Control, l’opération vise à recenser les ondes captées depuis 90 000 points de mesure différents (tous les 10 mètres) grâce à une voiture sillonnant la ville. Le but avoué de la manœuvre sera de repérer les éventuelles surexpositions aux ondes : « si un secteur présente des anomalies, nous lancerons une enquête plus approfondie pour en connaître les raisons. On pourra voir si un réseau puissant a vraiment lieu d’être », explique Alain Jourdren, responsable du service santé-environnement.

Au total, la mesure coûtera 30 000 € à la ville, qui prévoit de publier la cartographie complète des résultats au second semestre 2012.

Rappelons tout de même que les maires n’ont pas la compétence de réglementer l’implantation des antennes-relais dans leur ville, conformément à une décision du Conseil d’État.

Source : 20 Minutes

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.