4ème licence 3G : l’Élysée reprend la main

12

Quand 3 opérateurs font pression

Le journal Le Figaro revient dans son supplément économie du jour sur l’attribution de la 4ème licence de téléphonie mobile. L’article tente d’expliquer pourquoi l’Élysée est intervenu dans un dossier jusqu’alors géré par Matignon.

Selon le quotidien, la demande – émanant de l’Élysée – de validation du prix de la licence par la commission des participations et transferts (CPT) serait due à la très forte pression des 3 opérateurs actuels.

Ceux-ci estiment que le prix fixé à 206 millions d’euros est trop bas et militent pour 400 millions, voir plus. Leurs argumentaire est que le prix de la licence ne peut pas être simplement divisé par 3 parce qu’elle est attribuée en 3 lots. Le nouvel entrant bénéficiera en effet en supplément de fréquences dans la bande des 900 MHz (GSM). Ce prix ne tiendrait de plus pas compte de l’inflation.

Le risque pour l’État est qu’Orange, SFR et Bouygues Telecom réclament le remboursement d’une partie du prix de leur licence si les conditions ne sont pas solidement validées. Ces derniers en profitent donc pour « charger la barque au maximum ».

Source : Le Figaro économie du 5 juin 2009

Partager

A propos de l'auteur

[Rédacteur]
Geek. Hacker.

12 commentaires

  1. C'est pas tellement la facture qui me dérange le plus. J'ai la chance d'avoir un boulot correct. Ce qui me pose vraiment problème, c'est la manière dont le pays est dirigé...

  2. je pense que ce genre de propos fait avancer les choses. En fait, l'Elysée et le gouvernement jouent la montre afin de rendre impossible la venue d'un quatrième opérateur. Car si cette licence n'est pas officiellement attribuée avant juin 2010, les autres opérateurs n'auront pas à fournir au nouvel arrivant une partie de leurs fréquence, et donc le nouvel arrivant ne pourra pas couvrir la totalité du territoire français. Ce n'est pas qu'une question de prix c'est aussi une question d'innovation. Si FREE n'était pas arrivé sur le marché de l'internet, nous ne bénéficierions pas de tout ce qu'il a apporté.

  3. dade4 a écrit :
    je pense que ce genre de propos fait avancer les choses. En fait, l'Élysée et le gouvernement jouent la montre afin de rendre impossible la venue d'un quatrième opérateur. Car si cette licence n'est pas officiellement attribuée avant juin 2010, les autres opérateurs n'auront pas à fournir au nouvel arrivant une partie de leurs fréquence, et donc le nouvel arrivant ne pourra pas couvrir la totalité du territoire français. Ce n'est pas qu'une question de prix c'est aussi une question d'innovation. Si FREE n'était pas arrivé sur le marché de l'internet, nous ne bénéficierions pas de tout ce qu'il a apporté.
    Je vois pas trop ce qui pousserait le gvt ou l'Élysée à jouer la montre... Au contraire, je pense qu'ils ont bien envie de voir arriver le fric du 4e opérateur (+ décision populaire, c'est bon pour les élections). Par contre si ils doivent rendre une partie du pognon car ils ne se seront pas blindés vis à vis des 3 autres opérateurs, tout de suite, c'est moins rentable. Par contre, que les autres opérateurs essayent de retarder au max la 4e licence, oui c'est clair, c'est le jeu. Quant à l'histoire de juin 2010, j'attends de voir... au pire, ça sera juste une raison pour retarder un peu l'attribution, le temps de refaire un autre accord. De toutes façons, sans attribution de fréquences dans la bande des 900 MHz, il n'y aura pas de candidats...

  4. Vous voulez que je vous rappelle les liens de "famille" entre notre Président et un certain M. Bouygues ... ? http://www.journaldunet.com/economie/dirigeants/patrons-sarkozy/1.shtml Si les pressions des opérateurs vous surprennent, moi non !

  5. bidule35000 a écrit :
    déménage dans un autre pays, ta facture mobile sera moins chère...
    Tu peux remercier tout ceux qui ont voté Sarkozy dont tu fais peut être parti :lol:

  6. vital a écrit :
    Azrael : Quel beau pays... Change en donc si tu ne l'aime pas !
    Bizarre le slogan ????? Moa j'aime pas ce genre de slogan pas glop

  7. vital a écrit :
    Azrael : Quel beau pays... Change en donc si tu ne l'aime pas !
    C'est justement parce qu'on l'aime qu'on aime son principe démocratique qu'on aspirerait à ce que nos élu agissent dans le sens des citoyens plutôt que par copinage. ouai je sais vital, des mots comme "république" et "démocratie" doivent t'arracher les yeux, mais va faire un petit tour au pas de l'oie dans ta chemise brune et ça ira mieux ;-)

  8. Réagir sur le forum