Play : un partenariat signé avec InfraVia Capital Partners pour accélérer le déploiement fibre en Pologne

0

Quelques mois seulement après l’acquisition du cablo-opérateur UPC en Pologne où elle compte développer son activité encore un peu plus son activité, Play, la filiale du Groupe Iliad qui a le vent en poupe et dope ses résultats à l’international, entend conclure un nouveau partenariat, cette fois-ci avec InfraVia, Capital Partners afin de poursuivre sa couverture fibre optique.

Cette société de capital-investissement spécialisée dans les infrastructures et la technologie, devrait permettre, grâce à la nouvelle alliance conclue et si et seulement si elle obtient l’accord des autorités requises en la matière, permettre de pouvoir atteindre près de 6 millions d’abonnés supplémentaires.

A terme, InfraVia Capital PartnerS sera titulaire de 50% de parts dans le capital social dans la nouvelle société issue de l’alliance et dénommée FibreForce avant qu’UPC ne l’y rejoigne en fin d’année avec son lot d’abonnés non négligeable.

L’idée du consortium est de mettre son ingénierie à la disposition des autres opérateurs présents sur le marché, afin de rentabiliser au maximum les coûts en les mutualisant.

Pour Jean Marc Harion, président de Play et d’UPC “ce partenariat est une nouvelle étape dans le renforcement de notre position de leader national des infrastructures, permettant à des millions de nouveaux clients en Pologne d’utiliser l’internet ultra-rapide. Grâce au modèle d’accès ouvert en gros, nous voulons établir de nouvelles normes pour l’accès au haut débit et garantir la liberté de choix pour tous.»

Iliad et InfraVia s’étaient d’ores et déjà associés, en 2019, dans le cadre de la création d’une entreprise en charge du déploiement des réseaux FttH dans les zones « de moyenne et faible densité » en France, Free transférant ses contrats de cofinancement existants et la gestion du million de prises que l’opérateur avait d’ores et déjà déployées dans les zones concernées.

A l’époque, Iliad revendiquait  :

  • 1,305 million d’abonnés FttH, dont 172 000 recrutements nets au 2e trimestre.
  • 11,5 millions de prises raccordables.

Si ce partenariat est validé par le régulateur, InfraVia Capital Partners obtiendra ainsi une participation de 50% dans une nouvelle filiale de Play, nommée FibreForce. De son côté, Iliad y transfèrera avant la fin de l’année l’infrastructure d’UPC, qui couvre déjà plus de 3.7 millions de foyers. Cette nouvelle société ambitionne de construire plus de 2 millions de connexions supplémentaires. Ce nouveau membre du groupe Play mettra son infrastructure à la disposition d’autres opérateurs, dans un modèle d’accès ouvert et non discriminatoire pour “maximiser l’utilisation de l’infrastructure construite par les consommateurs“.

Jean Marc Harion, président de Play et d’UPC explique que “ce partenariat est une nouvelle étape dans le renforcement de notre position de leader national des infrastructures, permettant à des millions de nouveaux clients en Pologne d’utiliser l’internet ultra-rapide. Grâce au modèle d’accès ouvert en gros, nous voulons établir de nouvelles normes pour l’accès au haut débit et garantir la liberté de choix pour tous.»

Il ne s’agit pas de la première fois qu’Iliad fait équipe avec InfraVia : en 2020, Free avait en effet signé un partenariat similaire pour la création d’une co-entreprise Fibre des Territoires, visant au déploiement de la fibre optique dans les zones moins denses en France.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire