Orange : la succession de Stéphane Richard s’amorcerait avec Frank Boulben

0

Le départ de Stéphane Richard devrait être acté à la toute fin du mois, après décision du Conseil d’Administration du Groupe prise dans le courant du mois de novembre 2021, après la condamnation de Stéphane Richard dans le cadre de l’arbitrage Tapie / LCL.

Si un grand nombre de suppositions ont été faites depuis lors, du côté de la Présidence comme de la Direction Générale, pour l’heure, aucun nom n’a véritablement transpiré depuis.

A l’exception de celui de Frank Boulben (Verizon), qui se murmure de plus en plus fort depuis le début de la semaine en qualité de favori.

Et pour cause, son profil présente quelques avantages dont le premier et pas des moindres, comme une expérience à l’internationale, ce qui est un critère déterminant pour l’Etat, principal actionnaire à hauteur de 23% du capital de l’opérateur historique, qui a de plus en plus vocation à s’exporter.

Un homme de terrain et d’expérience ..

Frank Boulben est en effet Chief Revenue Officer du Groupe américain et possède une expérience de terrain non négligeable dans le milieu des télécommunications d’autant qu’il a oeuvré chez Rogers, Vodafone, Orange et SFR.

Les choses ne sont pourtant pas encore figées, puisque l’Exécutif doit encore rencontrer les futurs candidats, dont Christel Heydemann, vice présidente Europe chez Schneider et administratrice d’Orange, dans les jours qui viennent.

Une femme serait pour certains attendue, et plébiscitée par Bruno Le Maire lui-même qui privilégie une alternance comme la parité, mais la stratégie Boulben serait particulièrement séduisante.

Il devrait être mis un terme au suspens d’ici quelques jours.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire