Nokia éprouve sa technologie avec des records de débit 5G mais dans des conditions très particulières

0

Nokia, en partenariat avec Qualcomm et l’opérateur finlandais Elisa, ont effectué des séances de tests 5G sur des fréquences qui ne seront encore confiées à l’usage des particuliers, mais qui leur ont permis d’atteindre des records de débit, éprouvant ainsi la qualité de leur technologie.

Ces tests, qui ont été réalisés en Finlande à la Nokia Arena de Tempere, dans des conditions bien particulières , ce qui a permis aux partenaires d’obtenir des liaisons montants (du terminal vers l’antenne), de près de 2,1 Gbit/s.

Pour obtenir ces résultats, une technique d’agrégation de porteuses en utilisant plusieurs bandes de fréquences au sein du spectre électromagnétique pour optimiser au maximum le débit de données.

Pour Qualcomm, cette opération permettra dès l’an prochain si tout va bien, à l’opérateur partenaire, Elisa, d’ouvrir la voie vers une nouvelle qualité de service grâce à une latence faible, ce qui ne pourra qu’être bénéfique qualitativement parlant pour les utilisateurs connectés au sein de la Nokia Arena.

Une bande de fréquence non utilisée pour le grand public …

Il faut cependant être réaliste, ces débits n’ont pu être obtenus que dans le cadre d’essais effectués dans des conditions très particulières et dans des objectifs eux aussi particuliers, très éloignés des débits mis à la disposition du grand public pour un usage quotidien puisque le débit accessible par chaque antenne est divisé par le nombre d’usagers qui y sont connectés.

De plus, c’est une bande de fréquence très spéciale, celle des 26 GHz, qui a été utilisée, rarement mise à la disposition pour ce même grand public, non attribuée par exemple en France et qui n’est pour l’heure supportée par aucun réseau en capacité de le faire et dont les perspectives d’avenir sont limitées du côté des opérateurs comme de celui de l’ARCEP ; en effet, la bande de fréquence en question, et plus spécifiquement les fréquences mmWave du même type, sont redoutables dans certaines circonstances, mais offrent une couverture de territoire très limitée et un débit qui l’est tout autant indoor.

En d’autres termes pas de quoi servir les ambitions des opérateurs, qui se situent bien loin de ce que cette bande peut leur offrir en termes de perspectives.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire