Netflix : la success story de la plateforme SVoD se poursuit en France

0

C’est un rapport Médiamétrie qui nous le confirme, le succès de la plateforme de streaming ne s’amenuise pas face à une concurrence qui se veut désormais agressive et une augmentation tarifaire, répercutée sur l’abonnement Freebox, qui aurait pu se montrer très impopulaire.

Netflix compte sur le territoire français, pas moins de 6 millions d’abonnés officiellement recensés, mais concrètement la cible aurait d’ores et déjà atteint près du triple, avec 13,8 millions de français ayant eu accès au moins une fois à la plateforme durant l’année écoulée.

Source Netflix – Stranger things

Des chiffres à prendre cependant avec mesure, en raison du nombre d’écrans parfois consultables au moyen d’un seul et unique abonnement, donnant accès à plusieurs profils, ce qui est très souvent le cas au sein des familles.

Partage de compte qui est d’ailleurs l’un des maillons du succès rencontré par Netflix, comme la rapidité de production de ses programmes face à une concurrence de plus en plus efficace et agressive en termes de tarifs, mais pas uniquement.

La qualité des programmations des chaînes traditionnelles présente des inconvénients majeurs dans un large spectre de consommation de contenu.

Face à un perte qualitative, qu’il s’agisse de téléfilms ou de séries dans le paysage télévisuel traditionnel, l’utilisation de la SVOD est devenu un rituel pour son utilisateur, prêt à mettre la main au portefeuille et parfois lourdement, pour trouver chaussure à son pied en cumulant les offres qui d’elles-mêmes se multiplient comme des petits pains.

« Nous mesurons la SVoD depuis 4 ans, et nous constatons aujourd’hui que l’évolution récente des pratiques et du public est significative, même si la télévision domine encore largement. La SVoD s’installe durablement dans les foyers ; les raisons évoquées par les SVoDistes sont multiples, avec en premier lieu l’ergonomie des plateformes et des contenus de qualité en quantité » précise d’ailleurs Marine Boulanger, directrice du pôle Cinéma & Entertainment de Médiamétrie.

L’ampleur du phénomène, qui amorce une réelle transition sociétal de la consommation de contenu en la matière, les a propulsées sur le marché, tant et si bien que l’on a véritablement du mal à s’y retrouver.

Au mois de mai dernier, c’est à peu près 20% de la population qui devait avoir accès à un programme SVOD dans le courant du mois suivant le  Baromètre de la vidéo à la demande du CNC publié en juillet 2019.

Netflix fait office de figure institutionnelle, multiplie les supports et le prouve une fois de plus.

Des chiffres qui viennent donc confirmer sa position dominante et qui devraient se trouver confortés dans l’avenir malgré le lancement d’Apple TV+ et Disney + qui, malgré des tarifs bien en retrait de ceux de Netflix, paraissent bien loin de son offre en termes de programmation.

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum