Netflix est n°1 de l’audiovisuel en France … et ça inquiète l’Arcep

0

Nous vous l’avons dit dans le 5ème rapport diffusé par l’Arcep sur l’Internet en France, Netflix est le leader du milieu audiovisuel dans notre pays. Avec 23% de parts du marché, la firme américaine dépasse de loin tous ses concurrents.

Nous vous l’avons dit dans le 5ème rapport diffusé par l’Arcep sur l’Internet en France, Netflix est le leader du milieu audiovisuel dans notre pays. Avec 23% de parts du marché, la firme américaine dépasse de loin tous ses concurrents.

Une inquiétude pour l’Arcep …

Ce constat porte le sujet de l’influence des gros fournisseurs de contenus mondiaux et de leur impact sur le paysage audiovisuel français.

“Au-delà de l’obligation de non-discrimination imposée aux opérateurs, l’impact majeur des grands fournisseurs de contenus et de services sur les réseaux sociaux mérite l’attention” indique Sébastien Soriano, président de l’Arcep.

Les résultats du rapport du régulateur datant de la mi-2019, il est pratiquement sûr que Netflix a enregistré une plus forte augmentation de ses abonnés, notamment avec le confinement.

…et les médias français….

Comment faire face au géant américain qui ne cache pas ses ambitions de devenir leader incontesté dans le SVOD ? Certains acteurs, comme Mediawan donne un coup d’accélérateur à leur expansion. Dans ce cas précis, le groupe a pour objectif de proposer des programmes qui ne sont pas diffusés par les géants du streaming.

“Il s’agit de contenus locaux dont ces plateformes américaines ont cruellement besoin. Soit par obligation légale, soit parce qu’elles ont besoin de vendre à nos parents ou à nos enfants des séries locales qui leur parlent.” s’est exprimé Xavier Niel auprès du JDD (28 juin 2020)

Si certains misent sur l’optimisme, d’autres le sont moins voire s’inquiètent de leur montée en puissance, à l’instar d’Alain Weill, PDG de NextRadio TV. Il explique à quoi seraient dues les difficultés actuelles du secteur :

“On assiste à des bouleversements structurels considérables qui vont totalement changer les équilibres. Tout change à vitesse grand V, notamment sous la poussée de Netflix, qui sort renforcé de la crise, l’envol d’Amazon Prime Video et l’arrivée de Disney. La télévision est à la veille d’entrer dans la spirale qu’a connue la presse il y a vingt ans.”

De son côté, le gouvernement français est en train de discuter de lois, décrets et ordonnances pour contrecarrer le contrôle exercé par les firmes américaines dans le domaine audiovisuel.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.