Netflix : après la chute du titre, la plainte des actionnaires …

0

Des actionnaires de la plateforme de streaming ont déposé une plainte à son encontre, l’accusant d’avoir plus ou moins dissimulé ses mauvais résultats, entraînant par voie de conséquence, une chute du titre sur le cours de la Bourse.

Pour ces partenaires, l’illusion de bonne santé en termes de recrutement, était trompeuse et ne leur aurait pas permis d’anticiper cette dévalorisation boursière par la voie de fausses déclarations, ainsi que cela a été précisé par voie de communiqué, en tout début de semaine.

Ils lui reprochent notamment d’avoir tu le fait que « la croissance des acquisitions d’abonnés ralentissait, à cause, entre autres, du partage des comptes entre plusieurs clients et de la concurrence accrue d’autres services de streaming » tout en donnant l’impression que le nécessaire était fait pour lutter contre ce que Netflix considère comme sa plus grosse problématique à l’heure actuelle.

Or, la Firme a admis dans le courant du mois d’avril dernier, avoir perdu près de 200 000 abonnés sur les trois premiers mois de l’année, la plaçant dans une situation de recul pour le moins inédite depuis de nombreuses années et surtout de dépréciation de la valeur de son titre de près de 35% pour un montant individuel de 226,19 USD le jour suivant.

Une situation difficile qui met en évidence une incapacité à se renouveler …

Si Netflix entend prendre de son côté toutes les dispositions nécessaires pour enrayer cette situation en tentant de se diversifier grâce à la création d’univers gaming autour de ses séries phares ou de lutter efficacement contre le partage de comptes, la loi du marché la positionne nécessairement en plein coeur d’un système ultra concurrentiel où elle fait un peu figure de ringarde au milieu d’offres concurrentes très agressives ou novatrices en termes de contenu.

Entre inflation et fermeture des comptes détenus par les abonnés russes ce qui représente une perte sèche de 700 000 comptes, Netflix essaie de trouver des solutions pour se tenter de maintenir à flot, mais reste très loin des 2,5 millions d’abonnés supplémentaires que la plateforme comptait gagner pour maintenir sa croissance.

Pour l’heure, le nombre total d’abonnés est de l’ordre de 221,64 millions.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire