LFP : les droits de la Ligue 1 mis aux enchères

0

Les enchères relatives aux droits de retransmission des matchs de Ligue 1 ont démarré aujourd’hui, avec l’entrée en lice de plusieurs candidats dont Canal+, Amazon et le petit dernier DAZN.

La LFP s’est positionnée de manière ambitieuse sur le sujet, espérant ainsi renflouer ses caisses après la débâcle Mediapro, qui aura marqué les esprits, mettant en péril l’intégralité du système de commercialisation des droits.

Au total, c’est près d’un milliard d’euros que la LFP espère glaner avec la commercialisation des droits TV à l’internationale, ce qui est astronomique par rapport aux rentrées espérées voire encaissées après la dernière procédure identique.

Les débats s’annoncent explosifs, au regard des enjeux financiers pour certains candidats dont Amazon, qui espère rentabiliser son application dont l’abonnement a été fixé à presque 13 euros lors de son lancement, ou bien encore Canal+, qui n’a jamais digéré l’attribution des droits acquis par Telefoot à quasi vil prix à la plateforme d’e-commerce, alors qu’elle était clairement positionnée en favorite après leur remise sur le marché.

Free probablement dans les startings blocks, mais à quelles conditions ?

Aujourd’hui les lots ont fait l’objet d’une simplification avec 2 propositions synthétiques :

  • un lot Premium intégrant 3 rencontres phares lors de chaque journée du Championnat ainsi que les droits digitaux pour la diffusion en quasi-direct.
  • un lot intégrant les six autres rencontres de la journée.

Quatre candidats sont en concurrence :

  • Amazon qui avait pu bénéficier des droits acquis par Mediapro en 2020, soit 80%, pour seulement 250 millions d’euros avec 7 matchs par journée.
  • CANAL+ ,qui avait exposé 332 millions d’euros en 2020 pour seulement deux matchs par journée, bien que ses relations soient tendues avec la LFP ;
  • Free qui détient les droits digitaux avec l’application Free Ligue 1 et propose des extraits en différé pour 42 millions d’euros par an mais qui devrait être contraint de proposer un peu plus ces derniers étant inclus dans le lot « premium » ce qui engagera certainement la conclusion d’un partenariat ;
  • DAZN, chaîne sportive par excellence, qui pourrait vouloir développer son offre de manière exponentielle avec une croissance rapide, sur le marché français par cette acquisition.

Share.

About Author

Directrice de publication et d'édition.

Comments are closed.