Le marché des livraisons de smartphones prend une claque au premier trimestre 2020

0

Dernière victime en date de la crise sanitaire, le marché des smartphones, qui marque pour cette année, une baisse de ses livraisons à l’échelle mondiale, de 11,7% entre 2019 et 2020 selon l’International Data Corporation, ainsi que le relève Zdnet.

Une chute vertigineuse, en comparaison avec le début d’année 2019, qui n’avait enregistré qu’une baisse de 6,6% par rapport au dernier trimestre 2018 ; ralentissement d’activité généralement constaté sur cette période de l’année traditionnellement en recul par rapport à son ensemble.

Source Zdnet

Tout d’abord, un problème d’offre, en raison du début de pandémie ayant impacté en toute première ligne la Chine et qui a affecté la chaîne de production.

Mais également aujourd’hui, dans son prolongement, des difficultés autour de la demande, en raison du caractère mondial de la crise économique qui résulte de la pandémie selon l’IDC,qui estime toutefois le nombre d’appareils livrés à 276 millions.

« Alors que la chaîne d’approvisionnement en Chine a commencé à se redresser à la fin du trimestre, comme IDC l’avait prévu, les principales économies du monde entier se sont complètement bloquées, entraînant une stagnation de la demande des consommateurs » estime Nabila Popal directeur de recherche à l’IDC.

L’effondrement du marché des ventes anticipé par les constructeurs.

Cette baisse inquiète légitimement les équipementiers mais aussi les constructeurs. Dont Qualcomm, qui s’attend à une coupe franche de son activité d’environ 30% pour l’année 2020.

En effet, la situation actuelle laisse présager à la firme, spécialisée dans la conception de processeurs et modems, une chute du marché sur l’ensemble de 30% qu’elle entend anticiper en misant tout sur la 5G.

Si Qualcomm est pour le moment parvenu à sauver les meubles avec un chiffre d’affaires trimestriel qui dépassé ses estimations initiales avec 5,2 milliards de dollars, son bénéfice net a, quant à lui, enregistré un véritable effondrement évalué à 29%.

Son seul recours : tout miser sur la 5G et le renouvellement du parc d’appareils par les consommateurs pour pouvoir se doter d’équipements compatibles. Le volume de vente attendu étant estimé actuellement entre 175 et 225 millions de smartphones pour l’année en cours.

L’arrivée du dernier iPhone sur le marché devrait représenter pour Qualcomm, une bouffée d’air frais, d’autant que les deux géants de San Diego et Cupertino ont récemment mis un terme aux différends qui les opposaient et posé la base d’un accord concernant l’approvisionnement en puces pour les 6 années à venir.

Si Apple reste en troisième position sur le marché des ventes pour ce premier trimestre 2020, il y a fort à parier que la démocratisation amenée par la sortie de son prochain modèle, avancé comme très largement compétitif avec ses homologues asiatiques en terme de prix et compatible 5G, relance l’activité et permette une remontée des ventes d’ici la fin de l’année.


Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

0 commentaire

    Réagir sur le forum