L’ARCEP organiserait-elle les dernières heures de gloire de la TNT ?

2

La Télévision Numérique Terrestre semble avoir encore de belles heures devant elle alors qu’elle a vocation à disparaître à plus ou moins court terme. Une disparition qui est âprement discutée cependant et fait l’objet de vives discussions notamment relatives à son utilité au cœur de certaines zones non encore bénéficiaires d’une offre Triple Play satisfaisante en termes d’accès et de couverture.

Les mesures sanitaires mises en place depuis l’an passé ont par ailleurs démontré son utilité d’une manière relativement large et efficiente malgré l’arrivée de dispositifs de substitution comme SALTO ou Arte TV en HBB TV.

Tant et si bien que l’ARCEP a souhaité mettre son nez dans le dossier et y faire un point en lançant une vaste consultation publique à son sujet et notamment sa légitimité face au déploiement de la Fibre sur l’ensemble du territoire, qui permettrait de s’émanciper à plus ou moins court terme du réseau hertzien tout en mettant à la disposition de l’abonné, tout un panel de services comme par exemple les plateformes SVoD.

Une transition vers la Fibre nécessaire … mais en attendant ?

Cette ambition est pourtant loin d’être accessible, en raison pour majeure partie de la fracture numérique affectant encore un certain nombre de territoires, bien loin de cette manne technologique, qui permet, sous réserve de disposer d’un matériel compatible, d’accéder à une offre télévision gratuite élargie qui pourrait rebattre les cartes du jeu.

TDF a donc, dans le cadre de cette consultation, rédigé un certain nombre de propositions contenant des engagements à tenir sous 5 ans de manière à maintenir le service, le temps que la bascule vers la Fibre se fasse concrètement en conformité avec les délais impartis aux opérateurs par l’ARCEP.

Un délai qui paraîtrait raisonnable aux yeux des différents intervenants dans le domaine, acteurs publics, privés comme tout simplement usagers, pour opérer cette transition en douceur ni difficulté tout en réduisant cette fracture si difficile à résorber.   

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

2 commentaires

  1. Parce que la réception universelle du réseau télévisé devrait être assujetti à un abonnement particulier (box, fibre, etc.). Et qu’en serait-il de la réception en mobilité (caravane, camping, etc.), abonnement mobile obligatoire ?

  2. Et quand est-il des personnes non connectées, les personnes âgées notamment, qui n’ont ni internet, ni smartphone, car pas capable de s’en servir et pas les moyens de s’équiper ?

    Pour beaucoup, elles ne reçoive encore la tnt qu’à travers un boitier rajouté à la tv car pas les moyen de changer de tv

    Rien que pour avoir un téléphone fixe, maintenant, il faut une box. Et qui dit box, dit consommation électrique supplémentaire, dont le cout n’est pas négligeable lorsque le revenu ne permet même pas d’atteindre la fin du mois.

    Autant pour le téléphone, à la limite, il faut entretenir les lignes de cuivre, autant la tnt, il n’y a pas d’infra de distribution. Les émetteurs resteront en place et seront entretenus quand même car dans plus de 90% des cas, ils ne servent pas uniquement à la tnt. Çà ne couterait sans doute pas un bras, de ne pas imposer cette modernisation à marche forcée.