Les non-dégroupés mieux servis à l’avenir ?

0

Un opérateur alternatif tel que Free / Neuf, doit payer à France Télécom pour l'utilisation de la bande passante dans les zones non dégroupées.

Des tarifs jugés prohibitifs par Free au point qu'à une époque, de nombreux freenautes ont subis des bridages. Ceci afin d'éviter de trop consommer de bande passante. Au 1er novembre prochain, les prix de l'opérateur historique baissent, un meilleur service à venir ? 

Facturés actuellement entre 210 et 260 € HT par mégabits consommés (selon la méthode du 95ème percentile), l'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (l'ARCEP) a préconisé une baisse de ces tarifs de collecte. Et suggère fortement de ramener le prix à 75 € le Mbit/s.

France Télécom a publié ses nouveaux tarifs, applicables au 1er novembre prochain. Les opérateurs alternatifs vont-ils être tentés de réaliser des économies ou de proposer des services qui pourront consommer de la bande passante ?

Source : EchosDuNet

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.