Collecte régionale pour l’IP/ADSL : un peu de retard à prévoir

0

Le passage en collecte régionale du réseau IP/ADSL de Free risque d’avoir un peu de retard (mi février pour les premières plaques).

Rappelons que la collecte régionale est essentielle pour pouvoir basculer les anciens abonnés 512kbps en 1024kbps.

Plus de détails aui lien ci-dessous.

Path : news.free.fr !spooler3.proxad.net !feeder2-1.proxad.net !news2-1.free.fr !not-for-mail

Newsgroups : proxad.free.adsl

Subject : Re : Brina : les problemes actuels des non = ?ISO-8859-1 ?Q ?d=E9gro ?=

= ?ISO-8859-1 ?Q ?upes_sont-ils_lies_=E0 ?=

une saturation des LNS pour les non degroupes ? ( excuses au passage )

From : (Alexandre Archambault)

Date : Wed, 28 Jan 2004 12:40:30 +0100

Message-ID : <1g89mlz.c1gak11mcvle2N%[email protected]>

References : <[email protected]>

MIME-Version : 1.0

Content-Type : text/plain ; charset=ISO-8859-1

Content-Transfer-Encoding : 8bit

Organization : Free

X-No-Archive : yes

Mail-Copies-To : never

X-Computer : Powered by Apple Powerbook G4 Ti & X.3

X-Location : F-75008 – ANJ

X-Langage-Code : no

X-Face : #h,.ZXp6tB+M=E\ !O+hlFcN.vny%3[email protected]&9Rdlzu&zXW\IfPXdm^C/,.:[email protected]F#@hUE*xzWV0dW

User-Agent : MacSOUP/F-2.5 (Mac OS X version 10.3.2)

Lines : 75

NNTP-Posting-Date : 28 Jan 2004 12:40:34 MET

NNTP-Posting-Host : 212.27.33.110

X-Trace : 1075290034 news2-1.free.fr 24053 212.27.33.110:49451

X-Complaints-To : [email protected]

Xref : news.free.fr proxad.free.adsl:208820

Selon Laurent dans l’article <[email protected]> :

> Finalement, tout porte à croire que ce sont simplement les LNS de free qui

> sont incriminés sur le réseau non dégroupés, une simple update de celles-ci

> comment en septembre suffirait à régler le problème.

Visiblement, vous semblez confondre équipements de terminaison de trafic

L2TP (LNS) et liens de collecte IP/ADSL.

Ajouter des LNS, ce n’est pas ce qu’il y a de plus difficile – doit y en

avoir plus d’une soixantaine chez Free – mais cela ne sert à rien tant

que la collecte en amont reste congestionnée. Laquelle a atteint un tel

niveau que le statu-quo qui prévalait jusqu’à présent sur l’architecture

qui s’effectue de façon nationale (alors que jusqu’au 15 octobre 2002 il

était possible de collecter au niveau régional pour répartir la charge

de trafic), ce qui passé un certain seul devient une véritable hérésie

en terme de gestion et sécurisation du réseau, car cela revenait à

constituer de gigantesques puits de collecte dont la gestion, tant côté

Free que côté FT (cf. délestages opérés en urgence par FT sur de petits

BAS, lesquels étaient reliés sur des petits LNS qui ont eux-aussi dû

déborder sur de gros LNS, donc pagailles dans les réseaux) en était

devenue ultra-délicate et relativement plantogène du fait de l’effet

domino propre à toute architecture concentrée.

Pour mémoire, Free est, en dehors de Wanadoo qui bénéficie d’une

architecture spécifique, le premier collecteur IP/ADSL – sachant que

compte tenu de l’overhead L2TP, 100% de la capa ne peut être réellement

utilisée – et donc le plus concerné par les problèmes de congestion dans

le réseau IP/ADSL de FT qui prend l’eau de toute part du fait d’une

architecture qui n’est plus adaptée à la charge de trafic.

C’est pourquoi dès le printemps 2003 Free a entamé des discussions avec

FT visant à faire évoluer cette architecture pour disposer d’une

collecte régionale, car si la collecte nationale est parfaitement

adaptée pour les petits FAIs comme Nerim qui peuvent ainsi disposer à

peu de frais d’une présence nationale, elle devient rapidement

pénalisante car peu souple à gérer et plantogène au possible dès lors

que la masse critique est dépassée.

Les discussions sur cette question ont trainé, il a fallu goupiller

alors une saisine de l’ART sur le fondement de l’article L.36-8 du Code

des postes et télécommunications pour montrer la détermination de Free

sur cette question, et FT et ART ont finalement discuté à la rentrée

2003 d’une évolution de la collecte IP/ADSL, avec comme objectif une

application fin 2003/tout début 2004.

A partir de là, cela revenait de fait à geler toute extension de capa

dans l’attente des modalités définitives [1], car à quoi bon commander

des liens qui de toute façon n’auraient été livrés qu’une fois la

collecte régionale obtenue.

Car quoiqu’il en soit des liens Gbps ne se produisent pas en claquant

des doigts. Et c’est un fait que FT a du retard sur la livraison de la

collecte régionale, effective sur le papier depuis le 1er janvier (cf.

rubrique S4 du catalogue des prix de France Télécom), mais qui ne pourra

qu’être activée sur quelques plaques que d’ici mi-février.

D’autant plus qu’on s’est déjà exprimé sur ce point, notamment ici-meme

(cf. <1g5v7hm.3mx2521caur6dN%[email protected]>).

> D’ailleurs, votre affirmation comme quoi tout passe par france télécom sur

> le plan technique pour les non dégroupés est aussi totalement fausse,

> puisque les LNS jouent un rôle très importants voir primordial et

> appartiennent au fai de chaque abonné.

Effectivement, les LNS jouent un rôle primordial, mais ils ne permettent

nullement de palier aux problèmes de congestion en amont : empiler des

LNS n’a jamais fait augmenter la taille des tuyaux de FT.

[1] Cf. http://www.art-telecom.fr/textes/avis/03/03-1298.pdf pour les

modalités, promis, on a pas tenu la plume 🙂

Alec,

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum