Bientôt du 2048 en non dégroupé ?

77




 

L’ART vient de rendre public un avis sur la décision tarifaire de France Telecom relative à la commercialisation d’une nouvelle offre IP/ADSL à 2048/128 kbits/sec.

Cet avis a été émis le 27 avril dernier.

Cette offre sera facturée aux opérateurs 13 € HT / mois ligne sur les répartiteurs de plus de 20000 lignes et 25 € HT / mois / ligne sur les répartiteurs de moins de 20000 lignes.

L’intégralité de l’avis de l’ART.

Update Olivier 18.05.2004 18:21

Les commentaires d’Alexandre Archambault ci dessous.

Path : news.free.fr !xref-2.proxad.net !10.13.0.21.MISMATCH !spooler3.proxad.net !feeder2-1.proxad.net !news9-e.free.fr !not-for-mail
Newsgroups : proxad.free.adsl
Subject : Re : L’ART autorise le 2048/128 Kbps = ?ISO-8859-1 ?Q ?=E0 ?=
FT : Reaction de Free ?
From : aarchambault-corp.free.fr (Alexandre Archambault)
Date : Tue, 18 May 2004 18:13:33 +0200
Message-ID : <1gdztew.mqcgn31ecvqh5N%[email protected]>
References : <[email protected]>
MIME-Version : 1.0
Content-Type : text/plain ; charset=ISO-8859-1
Content-Transfer-Encoding : 8bit
Organization : Free
x-Free-News : non, quand meme pas sur l’excellentissime http://www.free-news.net ? Si ? Bah, qu’ils sont forts chez www.free-news.net pour nous trouver de nouveaux amis qui vont trouver qu’on est pas gentils avec eux
X-No-Archive : yes
Mail-Copies-To : never
X-Computer : Powered by Apple Powerbook G4 Ti & X.3
X-Location : F-75008 – ANJ
X-Langage-Code : no
X-Face : #h,.ZXp6tB+M=E\ !O+hlFcN.vny%3[email protected]&9Rdlzu&zXW\IfPXdm^C,.:[email protected]F#@hUE*xzWV0dW
User-Agent : MacSOUP/F-2.6 (Mac OS X version 10.3.3)
Lines : 85
NNTP-Posting-Date : 18 May 2004 18:13:34 MEST
NNTP-Posting-Host : 212.27.33.110
X-Trace : 1084896814 news9-e.free.fr 14160 212.27.33.110:50197
X-Complaints-To : [email protected]
Xref : news.free.fr proxad.free.adsl:268694

Selon Xam dans l’article <[email protected]> :

> Donc pour ceux qui ne seraient pas au courant, l’ART vient de donner son
> accord pour une nouvelle offre FT en 2048/128 Kbps, en option 5 et 3 (si
> j’ai bien suivi).
> L’offre devrait être disponible dans un mois.

Non, l’offre devrait être disponible dans un délai d’un mois à compter de son homologation par Bercy qui dispose encore de quelques dernière cartouches à griller avant l’entrée en vigueur du nouveau cadre réglementaire dans lequel l’approbation reviendra in fine à l’ART.

> Bref, Free, une petite réaction là dessus ?

Mouaip, FT chercherait une arme anti offre-universelle-permettant-d’obtenir-en-zone-non-dégroupée-du-2-Mbps-à-un-tarif-similaire-ou-tout-du-moins-cohérent-avec-celui-existant-en-zone-dégroupée, elle ne s’y serait pas mieux prise. :-/

Car autant un tarif différencié selon la taille du NRA peut se justifier, car fondé des des éléments économiques avérés et vérifiés, autant la différenciation du tarif selon le débit est une fumisterie sans nom quand d’un autre côté on invoque l’orientation vers les coûts.

Produire un accès occasionne exactement les mêmes coûts que cela soit en 128 kbps, 512 kbps, 1 Mbps et maintenant 2 Mbps.

Or étrangement, si le tarif de l’accès est identique (13 euros HT) en zones denses quel que soit le débit, l’écart est plus qu’élastique en zones non-denses.

Ainsi, il passe de 2,5 euros pour le 512 kbps (15,5 euros HT) à 12 euros (25 euros HT) pour le nouveau 2 Mbps, en passant par 7 euros (20 euros HT) pour le 1 Mbps.

Quand on sait que sur les quelques 4500 NRA ouverts à l’ADSL chez FT (sur plus de 12 000), l’écrasante majorité (plus de 90%) est constituée par NRA de moins de 20 000 lignes (les NRA de plus de 20 000 lignes sont dans les 300), et que la quasi-totalité des NRA de plus de 20 000 lignes sont déjà dégroupés ou en passe de l’être, force est de constater que cette DT, si elle venait à être homologuée par Bercy (qui a l’occasion de griller ici ses dernières cartouches avant de passer la main à l’ART, entrée en vigueur du nouveau cadre réglementaire oblige), aboutirait aux effets inverses de ceux escomptés.

Ca interpelle d’autant plus que l’ART dans son propre avis ne manque pas de rappeler :

L’Autorité note que la différenciation proposée par France Télécom sur les tarifs de gros « Accès IP/ADSL 2048 kbit/s » est nettement supérieure à celle existante pour les autres options de débit.

L’ampleur de cette différenciation pourrait inciter les fournisseurs d’accès Internet à restreindre leurs offres de détails aux zones les plus rentables. Cette possibilité deviendrait probable si les tarifs de détail des offres 2 Mbit/s devaient s’établir à un niveau inférieur aux coûts variables de production sur les zones peu denses. Compte tenu de l’agressivité commerciale de certains acteurs du marché, cette possibilité ne peut être exclue.

L’Autorité ne souhaite pas voir les principaux acteurs nationaux du haut débit proposer des offres de détail limitées à certaines zones géographiques. France Télécom a indiqué à l’Autorité partager l’objectif du maintien d’un marché de détail relativement homogène sur le territoire.

Ben voyons, avec une telle offre bridée car cantonnée de facto qu’aux seules zones déjà dégroupées, il s’attendaient à quoi ?

« L’objectif du maintien d’un marché de détail relativement homogène sur le territoire » ? La belle affaire. Car si le Ministère de l’Aménagement du territoire n’avait en son temps pas pesé de tout son poids pour dissuader FT de proposer via Wanadoo un tarif différencié (zone dense, zone non dense), Free se serait retrouvée parmi les derniers à continuer de proposer un tarif géographiquement péréqué.

Bref, il convient de tempérer l’enthousiasme qu’on a pu voir fleurir ici ou là, car c’est pas gagné.

Alec,

L’intégralité du thread ici.

Partager

A propos de l'auteur

77 commentaires

    Réagir sur le forum