Un abonné SFR en grève de la faim (MAJ)

30

Un abonné à La Box de SFR s’est mis en grève de la faim après plus d’un mois sans connexion internet.

Le septuagénaire, résidant à Maisières Notre-Dame dans le Doubs (près d’Ornans), est privé de sa connexion internet SFR depuis le 23 juillet dernier. Après de multiples appels à la hotline de l’opérateur et un rendez-vous non honoré, cet abonné s’est mis en grève de la faim ce lundi.

Le motif de son action est sans ambiguïté : « Cause SFR » a-t-il inscrit sur une pancarte devant son domicile.

L’affaire, rapportée par le journal Le Pays, a rapidement été relayée par plusieurs médias nationaux dont Europe 1. Dès le lendemain, l’opérateur a recontacté cet abonné et lui a promis qu’une expertise de sa ligne serait conduite « rapidement » afin d’isoler et de résoudre le problème.

Mise à jour (8 septembre) : L’Est Républicain nous apprend que le retraité a retrouvé sa connexion fonctionnelle vendredi. Une fois l’affaire médiatisée, il aura donc fallu moins d’une semaine à l’opérateur pour identifier et résoudre le problème de connexion.

Partager

A propos de l'auteur

30 commentaires

  1. si tous les freenautes, qui ont des deconnections intempestives, s'y mettaient peut-être que free ferait enfin quelque chose pour resoudre ce pb  >:( >:( >:(

  2. Se mettre en grève de la faim pour une connexion internet qui marche pas, faut vraiment être bizarre et sacrément dépendant d'internet.
    Y'a beaucoup d'autres solution avant d'en arriver là ...  :o

  3. De mon côté je fais une grève de la faim à chaque fois qu'il y a un bouchon sur le périph'. Et franchement ça marche, au bout de quelques minutes je réussis à avancer. Comme quoi, un peu de pression et les puissants se soumettent  ::)

  4. Rigolez, cependant, cet abonné à quand même compris comment fonctionne le système.S'il se content de protester dans son coin et essaye de débloquer la situation simplement en téléphonant au service client, il sait très bien que ça va durer en longueur, qu'il va continuer à être prélevé et qu'il sera prit pour un con.
    Il a donc prit le chemin le plus rapide : S'arranger pour donner une image négative de l'opérateur à l'échelle nationale. Visiblement ça marche, puisqu'aussitôt il a été recontacté (ce qui tranche avec le RDV non honoré) et une expertise va être diligenté. Sans cela, il y a fort à parier que dans 6 mois il n'aurait toujours pas de connexion et continuerait à être prélevé.
    N'oubliez pas que le prestataire de service (ici SFR, mais c'est valable pour TOUS les FAI) a une [b][u]obligation de résultat[/u][/b]. Or, il se trouve que beaucoup de clients ne le savent pas et leur FAI renvoi la balle à machin puis à truc et se défausse de leur obligation. Ce qui en gros veut dire que le FAI auquel vous êtes abonné doit tout faire pour que votre connexion fonctionne, peu importe que ce soit de sa faute ou pas. Il ne peut pas de défausser en invoquant la responsabilité d'Orange qui soit disant bloque quelque part, ni EDF qui a fait des travaux dans la rue et a sectionné les cables, etc... Quelqu'en soit la raison, votre FAI est dans l'obligation de vous fournir le service pour lequel vous avez souscrit un abonnement.
    Donc, cet abonné a parfaitement eut raison de ne pas attendre le bon vouloir d'un scribouillard du service client et a su taper directement dans les burnes sans attendre.
    Bravo à lui.

  5. Je ne sais pas combien de temps on résiste quand on fait la grève de la faim mais si c'est un mois je serais déjà  mort. Mais c'est pas SFR. Bon je ne devrais pas me plaindre car j'ai encore le téléphone de manière alternative avec de la freeture.  ::)

  6. Réagir sur le forum