Oublié du haut débit, un village refuse d’organiser les législatives

6

Dans la Haute-Saône, les élus de la commune de Bougey ont décidé de ne pas organiser les élections législatives, pour protester contre l’absence de haut débit dans leur village.

Du haut de ses 95 habitants, Bougey est une de ces quelques zones blanches restantes en France, où l’accès au haut débit est encore un doux rêve. Dans l’espoir de faire évoluer la situation, son maire Michel Billy (DVD) a décidé de frapper un grand coup : il n’organisera pas les scrutins des deux tours aux élections législatives, les 11 et 18 juin prochains.

Ce faisant, les habitants espèrent attirer l’attention des médias sur la situation des zones blanches en France. Quand bien même le risque de sanctions (financières et civiques) est grand pour les élus. En dernier recours, la Préfecture devra procéder à des réquisitions pour organiser le scrutin, de gré ou de force…

La situation insolite a fait l’objet d’un reportage, sur l’antenne régionale de France 3 :


Bougey refuse d’organiser les élections

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. Y sont bien gentil à Bougey, et c'est bien d'essayer de faire bouger les chose. Mais la fibre dans une commune de isolée 95 habitants ne me semble pas la priorité du moment ! il me semble qu'une bonne connexion 4g+ suffirait amplement dans un premier temps.
    J'ai la chance de bénéficier de la fibre, mais je vis au cœur de la métropole lilloise, ce qui n'as pas que des avantage...
    Dans mon département Maubeuge plus 129000 habitants n'as pas non plus la fibre, et sur la régions parisienne on peut encore trouver beaucoup de logement non éligible.
    Alors d’accord , il faut réduire la fracture numérique, mais il ne s'agit pas de mettre la charrue avant les bœufs. De plus la méthode employé pour faire pression me semble hautement contestable, et mérite effectivement des " sanctions (financières et civiques)".

  2. ferreol a écrit :

    Y sont bien gentil à Bougey, et c'est bien d'essayer de faire bouger les chose. Mais la fibre dans une commune de isolée 95 habitants ne me semble pas la priorité du moment ! il me semble qu'une bonne connexion 4g+ suffirait amplement dans un premier temps.
    J'ai la chance de bénéficier de la fibre, mais je vis au cœur de la métropole lilloise, ce qui n'as pas que des avantage...
    Dans mon département Maubeuge plus 129000 habitants n'as pas non plus la fibre, et sur la régions parisienne on peut encore trouver beaucoup de logement non éligible.
    Alors d’accord , il faut réduire la fracture numérique, mais il ne s'agit pas de mettre la charrue avant les bœufs. De plus la méthode employé pour faire pression me semble hautement contestable, et mérite effectivement des " sanctions (financières et civiques)".


    Non, mais il faut pas oublier que de nombreux villages n'ont pas plus de 2 méga en adsl.
    Et pourquoi parler de 4G alors que certains sont encore en zone blanche (même si en théorie elles disparaissent) ou n'ont tout simplement pas de 3G tout court.
    Une connexion internet fixe permet aussi d'apporter certains services (qualité de la voix sur le fixe / pas de distortion du son encore fréquent ; décodeur tv : replay ou vod sur télé...). Ce que ne permet pas forcémment une box 4g, souvent vendue au prix d'une box fixe.

    Certes la fibre va mettre du temps à arriver, mais l'égalité sur l'adsl est encore loin entre villes (même moyennes) et villages de campagne.

  3. petrusko a écrit :

    Un lien qui ne pointe pas sur "Flashplayer" serait un peu plus approprié en 2017...
    Merci d'avance !
    Malheureusement, des fois, on n'a pas le choix. Ici, la vidéo embed de france.tv ne propose rien d'autre.
    Dès qu'on le peut, on utilise évidemment des technologies plus récentes et plus adaptées ;)

  4. Réagir sur le forum