Microsoft Word interdit à la vente aux USA !

4

Et le prix de la blague de l’année va a…

On aura tout vu. Le célèbre logiciel de traitement de texte, Microsoft Word, encore utilisé par un nombre colossal d’entreprises dans le monde, vient d’être interdit à la vente aux Etats-Unis à la suite d’un jugement pour une obscure histoire de brevets logiciels liés au XML.

Steve Ballmer, PDG de Microsoft, ne doit pas en revenir. Suite à une plainte de la société i4i, le juge texan Leonard Davis a interdit Microsoft Word à la vente ! En cause, l’utilisation du XML faite par Microsoft, qui violerait apparemment un brevet déposé par i4i dès 1998.

L’interdiction concerne toutes les versions de Word permettant d’ouvrir les fichiers .docx, .docm et .xml (tous trois au format XML), soit Word 2003 et 2007.

Bien que Microsoft ait fait appel de la décision, l’arrêt total de la vente de Microsoft Word sur le territoire américain devra intervenir sous 60 jours. En guise de bonus, Microsoft est condamné à verser pas moins de 40 millions de dollars à i4i au titre de dommages et intérêts.

On se demande si, dans cette affaire, le plus (tristement) drôle est l’incompétence du juge sur un tel dossier, ou l’abus de brevets logiciels (le format XML étant un format assez fondamental, il est impensable de pouvoir le breveter !). Elle aura au moins permis à l’ensemble du Web de rigoler un bon coup ; peut-être moins du côté de Microsoft…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Le cheminement des idées et de l'argent s'entrecroisent tres souvent, alors pour proteger son idée l' hommes a inventé le brevet. Et Microsoft (ce n'est pas de la pub, vive Linux) en a tiré des profits colossaux par le passé et sans doute encore aujourd'hui, alors ce n'est que justice de payer à un inventeur, i4i dans ce cas, les droits sur le brevet qu'ils ont déposé. Quand au juge je pense qu'il n'a fait qu'appliquer la loi. Des amendes et un blocage valent mieux qu'une bonne guerre avec son lot d'atrocités, ou qu'un duel au petit matin. Le déblocage se fera autour d'une table entre buisness men and also some lawyers. Amazing!

  2. Freejo, selon moi la logique est toute autre : i4i n'a pour moi rien inventé du tout, car le format XML (dont les spécifications remontent bien avant 1998 par ailleurs) est suffisamment simple et constitutif de l'informatique pour que personne ne puisse moralement le breveter. Je reste d'ailleurs assez persuadé que la justice donnera raison à Microsoft en appel... (c'est d'autant plus injuste que le fait de passer d'un format 100% proprio à un format ouvert tel que l'OpenXML était plutôt un bon mouvement de la part de MS... certes ils ne se sont pas ralliés à l'OpenDocument, mais ça va quand même dans le bon sens, pas vrai ?) Ici on assiste clairement à des batailles de firmes qui déposent des brevets sur les termes les plus génériques possibles (ici, grosso modo, l'exploitation du XML pour du traitement de texte... ce qui pourrait handicaper aussi des projets comme OpenOffice si je ne m'abuse !). Parler d'invention me semble pour le moins erroné... qu'est-ce qu'i4i a inventé dans l'histoire ? Encore une fois, c'est plutôt un exemple des dérives monumentales que peut engendrer le système de brevet logiciel sans aucun contrôle ni bon sens. Idée : quelqu'un a-t-il pensé à breveter l'utilisation du système binaire en informatique ? "C'est mon idée !" = KACHING $_$

  3. Renseignez vous un peu avant de balancer des commentaires comme ça ! Il n'a jamais été dit que i4i avait breveté l'XML ! I4I vent des solutions d'authoring XML (http://www.i4i.com/x4o.htm). Le problème tourne donc forcément autour de ça et pas d'XML tout court...

  4. Réagir sur le forum