Insolite : la mignonne histoire de l’abonné qui voulait quitter Free Mobile

5

C’est l’histoire d’un abonné qui, après cinq années passées chez Free Mobile, décide de changer d’opérateur. Et l’annonce sur Twitter sous forme d’une lettre de rupture…

En annonçant au monde entier vouloir quitter Free, Tom Demont (@R0bb_Fr sur Twitter) ne s’attendait probablement pas à ce qui allait arriver ensuite. Ce simple abonné a demandé son code RIO afin de changer d’opérateur, et l’a fait savoir en adressant un mot d’adieu poignant à @freemobile sur le réseau social :

Mon très cher free, je n’oublierai jamais ces 5 années passées à tes côtés, dans les bons comme dans les mauvais moments, ces vacances où tu n’as jamais voulu me fournir de 4G, l’époque où tu n’avais que 50Mo par mois, puis Le jour où tu es passé en illimité qui a retenti comme un renouveau dans notre relation. Je me rappelle ces fois où nous avons pu partager ta connection à nos amis, sans aucun surtaxement. Ces soirées passées à capturer des Pokémon à 3h du matin sur la plage, avec ce fameux Tortank que tu as faillis me faire louper avec ta Edge tu te souviens ? Ou encore ces moments où je n’ai jamais pu montrer une video drôle à mes amis Parce que tu refusais de passer en 4G. Mais je n’oublierai pour rien au monde cette fois où tu m’as permis de télécharger un logiciel en plein milieu d’un cours, de même avec mes Power Point ou des paroles de chansons. On a grandi ensembles, on a mangé, dormi, respiré, joué, capturé des Pokémon, utilisé YouTube ou Clash of Clans à outrance, et fait plein d’autres choses dont je ne peux reparler dans ce message d’adieux. Je ne t’oublierai pas, même si je t’aies beaucoup maudit, je ne garderai que les meilleurs souvenirs.

Je t’aime. Tom

Le message ne passe pas inaperçu puisqu’il est repéré par Alec Archambault (ex-responsable des affaires réglementaires d’Iliad) et Angélique Gérard (directrice de la relation abonnés Free). Cette dernière se fend, le lendemain, d’une petite réponse :

Surprise quelques jours plus tard, puisque l’abonné reçoit un colis : il s’agit d’un cactus, accompagné d’une petite note explicative de Free.

De la part de Free

Cher Tom, Quelle déception d’avoir lu sur Twitter que tu avais le désir de me quitter après toutes ces années… Le cactus, symbole de l’amour maternel. Reste !

L’histoire ne dit pas si Tom est finalement revenu sur sa décision… mais, touché par l’attention, il réalisera une mini-vidéo de remerciements pour Free.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Quoiqu'en disent certains, la relation des abonnés avec Free n'est pas tout à fait la même que celle qu'ils pourraient avoir avec tout autre fournisseur d'accès / opérateur mobile.
    Je ne vois pas ce genre de "lettre de rupture" adressée à un des trois autres, encore moins pour la réponse et le cadeau !

    Notez que j'ai employé le terme "abonné" et pas "client", à dessein  ;)

  2. C'est vrai que c'est vraiment agréable de voir que les dirigeants du groupe réagissent au message d'un abonné....
    Ca apporte de l'humanité dans la relation client, et c'est rare de nos jours...

    Toujours est-il que:
    - 5 ans avant d'en avoir assez?? Moi j'y suis resté 6 mois chez Free. un des premiers clients au lancement de Free mobile, j'en ai eu vite assez de cette connexion en itinérance qui n'en est pas une...
    - les choses ont-elles vraiment évolué? Oui et non... le nombre d'antennes Free est en constante augmentation et on ne peut que louer cette progression rapide... mais quand on se retrouve sur une antenne Orange, ça revient à se passer de connexion internet ou presque.
    - bref, j'apprécie Free, mais il n'est pas acceptable de se voir affecté d'un DPI castrateur pour économiser la bande passante achetée à Orange rendant l'utilisation d'un smartphone difficile voire impossible! C'est le client qui en pâtit...

  3. On comprend bien qu'Orange ne va pas ouvrir son réseau à tout-va pour un prix modeste, donc les clients Free Mobile ne peuvent pas bénéficier d'une itinérance illimitée à un prix modeste.
    Dans ces conditions il est normal que certains choisissent un autre opérateur par  nécessité. Ceux qui comme moi qui ne sont pas DATA dépendant, peuvent facilement y rester par militantisme, pour éviter le retour des pigeons.

  4. fabfree a écrit :

    On comprend bien qu'Orange ne va pas ouvrir son réseau à tout-va pour un prix modeste, donc les clients Free Mobile ne peuvent pas bénéficier d'une itinérance illimitée à un prix modeste.
    Dans ces conditions il est normal que certains choisissent un autre opérateur par  nécessité. Ceux qui comme moi qui ne sont pas DATA dépendant, peuvent facilement y rester par militantisme, pour éviter le retour des pigeons.


    Free couvre combien de la population en propre ? On est actuellement à 8200 antennes actives. Alors certes il reste les coins vides de population  à équiper pour ne pas se retrouver sous antenne Orange au cas où on passerai par là..
      Quand à Orange et son prix modeste, foutaise, Free aura payé à Orange autant que lui coutera la construction de son réseau.

  5. chermositto a écrit :

      Quand à Orange et son prix modeste, foutaise, Free aura payé à Orange autant que lui coutera la construction de son réseau.

    Oui, mais dans le même temps cela a permis de capter des millions d'abonnés, ce qui n'aurait pas été possible sans un réseau national.
    ( Au 1er février c'est + 8750 antennes actives en 3G, et les 9000 c'est pour bientôt.

  6. Réagir sur le forum