Iliad : une présentation des résultats 2020 à la hauteur des attentes.

0

L’année 2020 aura été complexe pour le Groupe Iliad, qui présente toutefois, malgré le contexte sanitaire, des résultats particulièrement performants mais surtout salués par les investisseurs de tous bords.

C’est ce qui ressort de la présentation qui a été faire en ligne ce matin, par Thomas Reynaud, qui a par ailleurs évoqué une année marquante. Et oh combien !, car le Groupe affiche une croissance solide mais surtout soutenue par l’intégralité de ses filiales, qui ont œuvré de concert et fait face aux difficultés sans faiblir.

Car en effet, le chiffre d’affaires d’Iliad affiche un bon 5,87 milliards d’euros soit une augmentation de près de 10% par rapport à l’année précédente, qui s’était pourtant révélée extrêmement positive.

Deux facteurs à cette progression : la sortie de la Freebox Pop au mois de juillet dernier, qui a surpassé les espérances mais également les chiffres qui avaient été ceux de la Freebox Delta en son temps et permet de concrétiser, avec le déploiement particulièrement actif de la Fibre, un total de 5 milliards d’euros uniquement sur les unités françaises du Groupe, qui avoisine les 420 millions d’euros en termes de bénéfice net.

Et la Fibre se révèle un indicateur de bonne santé, particulièrement positif avec 19,9 millions de prises raccordables et 2,8 millions d’abonnés FTTH à la fin de l’année 2020, consacrant un bond en avant spectaculaire, malgré des conditions de déploiement particulièrement difficiles, mais révélatrices de la capacité de résilience du Groupe face aux situations complexes, tout comme la progression du réseau mobile 3G ou 4G, à l’aube du lancement des offres commerciales 5G à la mi-décembre.

Des résultats qui auraient pu s’inscrire en demi-teinte face à la crise sanitaire.

“Le Groupe Iliad a tenu bon face à la Covid-19 et a retrouvé le chemin de la croissance en France grâce à la Freebox Pop et à la Fibre. 2020, c’est aussi un changement de dimension pour Iliad, qui s’affirme dorénavant comme un groupe de télécom européen avec le succès d’Iliad Italia et l’acquisition de Play en Pologne”, s’est exprimé Thomas Reynaud, qui a attiré l’attention sur les bienfaits des investissements européens d’Iliad comme ceux de la transformation financière engagée depuis maintenant plusieurs mois.  

Des investissements certes mais aussi des pertes financières divisées par deux dans ces secteurs ; Iliad Italia se présentant depuis peu comme prospère, contrairement aux années passées avec un gain d’abonnés garnissant ainsi son parc de près de 7 millions de contrats conclus en termes de lignes mobiles.

Et c’est ce qui fait véritablement la différence avec les années précédentes, portées par des remaniements en termes d’infrastructures notamment grâce à son partenariat avec Cellnex.

L’année 2021 se révèle par ailleurs particulièrement prometteuse avec la sortie attendue des offres professionnelles B2B, qui se font attendre au grand dam des entreprises particulièrement impatientes de les voir enfin arriver sur le marché, et le développement concret de la 5G, tant en termes d’infrastructures que d’offres commerciales.

Il y a donc fort à parier que 2021 soit synonyme de défis à relever … une fois encore.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Comments are closed.