Iliad : poussée de croissance sur le troisième trimestre 2019

1

C’est tôt ce matin, qu’Iliad a publié l’ensemble de ses résultats relatifs au troisième trimestre 2019 dans un communiqué de presse somme toute détaillé.

Des chiffres qui confortent l’ensemble des mesures mises en œuvre par le Groupe tant en France qu’avec sa filiale en Italie, dans un objectif de relance de la  croissance, portant le chiffre d’affaires d’Iliad à 3,66 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de l’année et 3,3 % sur le seul référentiel du troisième trimestre, soit une augmentation de l’ordre de 2,1 % par rapport à 2018 et sur une même période.

Croissance du chiffre d’affaires trimestriel – Source Iliad

Les premiers fruits du plan de transformation amorcé en 2018.

L’année 2018 s’était achevée avec un goût malgré des propos rassurants tenus par Thomas Reynaud, qui n’étendait pas revenir sur la droite ligne du plan de transformation qu’il avait entendu engager.

Pour rappel, la téléphonie mobile s’était révélée demeurer  le poste sensible durant les dernières publications, malgré un déploiement fibre particulièrement prometteur mais des résultats en bourse quelque peu décourageants.

Force est cependant de constater que ce nouvel axe de stratégie d’Iliad, dont les investissements massifs notamment en termes de FttH semblent porter leurs fruits (environ 210 000 recrutements d’abonnés supplémentaires au 3ème trimestre 2019), place Free en tête de liste tous opérateurs confondus du recrutement notamment, ce qui lui permet des résultats contre toute attente en termes de croissance .

Au total, le Groupe peut s’enorgueillir de 1,5 millions d’abonnés FttH et pas moins de 12 millions de prises raccordables depuis la fin du mois de septembre 2019, ce qui représente ¼ de la base abonnés d’Iliad.

Des chiffres assortis d’une perte d’abonnés quelque peu jugulée pour Free Mobile, (qui marque un recul de seulement 0,7% et dont le marché peut désormais se stabiliser avec le recrutement de 150 000 abonnés supplémentaires notamment avec le Forfait 4G en illimité) et qui sont prometteurs avant d’aborder le virage 2019/2020 .

Idem pour le fixe qui rencontre une situation quasi analogue avec le recrutement de 32 000 abonnés supplémentaires, venus garnir l’escarcelle pour le troisième trimestre mais également les résultats d’Iliad Italia qui maintient une bonne dynamique commerciale avec 700 000 recrutements nets et la poursuite des déploiements réseaux avec 700 nouveaux sites.

Une croissance prometteuse certes mais qui ne verra les résultats du Groupe véritablement confortés qu’après le passage au tableau attendu et risqué des enchères 5G, véritable enjeu des opérateurs en cette fin d’année.

Partager

A propos de l'auteur

1 commentaire

  1. Doit-on être surpris? On s'attendait à un passage à vide sur le mobile pour diverses raisons, un peu moins sur le fixe où le retard sur les boxs s'est fait sentir, alors que le déploiement de la fibre aurait pu compenser cela.
    Avec le 700, les nouveaux sites, Free a un réseau mobile qui permet d'être bien moins en itinérance, et cela va encore s'améliorer.  La fibre va continuer son chemin... et l'Italie va prendre son rythme de croisière. Cela promet donc... surtout si une "petite" box vient se rajouter là-dessus.

  2. Réagir sur le forum