Iliad : les bons résultats publiés cette semaine dopent le cours de l’action

0

Le gain d’abonnés Fixe et Fibre impactant les résultats financiers de l’entreprise, c’est une chose et cela découle même d’une certaine logique matinée cependant d’atténuations légitimes dues à la portée de la crise sanitaire .

Pourtant, malgré un contexte plutôt sinistre, les résultats du troisième trimestre du Groupe sont très loin d’être décevants voire attendus.

Alors pourquoi ces résultats ne sont pas si surprenants voire même s’inscrivent dans une logique d’analyse pour la plupart des économistes, l’action Iliad ayant connu dès l’annonce des résultats trimestriels, une poussée de 1,3%, plaçant sa valeur faciale à 175,80 €.

D’une part, Iliad a maintenu le cap par rapport à ses objectifs mais d’autre part également, la stratégie de son plan Odyssée 2024, entamée dans le courant de l’année passée et placée sous le signe ambivalent de la croissance comme du retour aux sources de l’ADN du Groupe, s’est révélée payante.

Un projet empreint d’innovation certes mais conforté par une trésorerie solide maniant en souplesse les compensations investissements / excédent d’exploitation ; stratégie bien connue en matière boursière, basée sur l’anticipation.

En d’autres termes, aucune véritable surprise du côté du CAC et c’est maintenant un deuxième volet de la stratégie du Groupe qui peut désormais s’ouvrir, avec des perspectives d’Ebitdaal souhaitées autour de 40% pour l’année en cours, hors ventes d’équipements et segments B2B.

L’acquisition de 40% du capital social de Play, qui a permis dès le départ à Iliad de se positionner en première ligne de la téléphonique mobile en Pologne (position confortée par un développement réussi en Italie) permet par ailleurs, d’ores et déjà, dès maintenant de dégager une valeur d’entreprise de 3,5 milliard d’euros ; une offre publique d’achat est actuellement en cours après avoir reçu reçu le plein aval de la Commission Européenne pour un montant d’investissement de 2,2 milliards et permet à Iliad de briguer une position non négligeable sur ce segment de l’économie télécom au delà des frontières.

Si la santé économique du Groupe ne fait l’ombre d’aucun doute, voire bien au contraire, une inconnue plane cependant sur le mode de redistribution des dividendes, le seul montant annoncé aux actionnaires s’élevant à 2,60 € par action, si celui-ci est adossé au montant qui avait été versé l’an passé.

Prochaine étape : le résultat de l’OPA concernant Play, qui devrait intervenir d’ici quelques heures et confirmer l’excellent retour sur investissement de l’accord intervenu, le règlement-livraison devant être conclu d’ici le 25 novembre prochain.  

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire