Iliad avance de bons résultats pour le début 2020 malgré la crise sanitaire

0

Le premier semestre de l’année n’a pas été amorcé dans la sérénité et force est de constater que les plans sociaux se multiplient depuis le printemps et devraient non seulement se poursuivre mais également se stigmatiser par la suite, par le dépôt de bilan d’un certain nombre d’entreprises.

Cela ne semblerait pas être le cas du côté d’Iliad, du moins c’est ce que laisse entendre le communiqué de presse diffusé ce matin par le Groupe et qui, deux mois après le lancement de sa dernière offre, la Pop, se veut résolument optimiste, ainsi que l’avance Thomas Reynaud :

 « La 1ère étape du plan de transformation Odyssée 2024 est réussie, puisque nous enregistrons un fort rebond de la performance commerciale et un retour de la croissance. La demande des Français pour la fibre et le succès du lancement de la Freebox Pop nous amènent à revoir à la hausse nos objectifs sur le déploiement de la fibre optique. Nous entrons désormais dans la 2ème phase du plan Odyssée 2024 avec de nombreux chantiers à mener dans les prochains trimestres, notamment le lancement des activités B2B en France et Fixe en Italie. »

Le haut débit en première ligne.


 Le sujet de la Fibre revient en premier plan une nouvelle voie et affiche une pole position en termes de recrutement pour le 5ème trimestre consécutif avec un peu plus de 240 000 nouveaux abonnés dans l’escarcelle soit au total près de 2 millions d’abonnés au compteur.

Une première place que le Groupe semble vouloir asseoir avec un recrutement record sur le fixe en Haut Débit et Très Haut Débit et ce pour la première fois depuis de nombreuses années.

Qu’en est -il de ses habituels points faibles ?

S’agissant du Mobile, le Groupe affirme avoir rencontré un redressement commercial significatif notamment grâce au recrutement de plus de 80 000 abonnés supplémentaires pour le 3ème trimestre consécutif (+80 000 abonnés) avec une mutation importante de la nature des abonnements concernés essentiellement tournés vers la 4G.

Du côté d’Iliad Italia, même son de cloche avec une augmentation de 8% des parts de marché en deux ans, portant ainsi le nombre d’abonnés mobile à près de 6,3 millions.

Une stratégie de développement qui semble payer dans un contexte économique peu favorable.

Si la crise sanitaire s’est révélée complexe pour d’autres acteurs du numérique ou des télécoms, Iliad affirme que cela n’a pas été son cas. Du moins c’est le message que le Groupe entend faire passe depuis le départ des mesures imposées par le Gouvernement et qui ont mené quelques concurrents, à s’engager sur la voie de la prudence voire de la frilosité.

Une stratégie qui n’a pas été adoptée par le Groupe, qui a tenu à maintenir sa feuille de route initiale et dans la droite lignée des résultats obtenus l’an passé.

 opérationnels :

 France30/06/2031/03/20Var. sur 3 mois
    
Nombre total d’abonnés mobiles13 406k13 326k+80k
–       Dont Forfait Free 4G illimitée*8 383k8 278k+105k
–       Dont Forfait Voix5 023k5 048k-25k
    
Consommation 4G moyenne (en Go/mois/abonné)16,614,7+1,9
    
Nombre total d’abonnés Haut Débit et Très Haut Débit6 572k6 507k+65k
–       Dont Fibre2 218k1 975k+243k
    
Nombre total d’abonnés France19 978k19 833k+145k
Prises raccordables en Fibre16 750k15 400k+1 350k
    
 T2 2020T1 2020T2 2019
ARPU Haut Débit et Très Haut Débit (en €) **31,932,032,4
  Hors offre livres numériques31,932,031,6
ARPU Mobile facturé aux abonnés (en €) **10,210,610,1
  Hors offre livres numériques10,210,69,8
    
Italie30/06/2031/03/20Var. sur 3 mois
    
Nombre total d’abonnés mobiles6 260 k5 806 k+454k
    
Source CP Iliad

* 50/100 Go pour les non abonnés Freebox

** voir définitions dans glossaire

En d’autres termes, le Groupe aurait :

  • fortement accéléré les déploiements de ses réseaux, avec la généralisation des fréquences 700 Mhz 4G sur le Mobile et la revue à la hausse de ses objectifs de déploiement à court et moyen termes sur la Fibre.
     
  • renoué avec le succès commercial de ses offres box avec la Pop lancée en juillet dernier, tout en revenant avec son ADN initial.

Economiquement parlant quelles en sont les conséquences ?

Si Iliad fait bonne figure malgré la perte de plusieurs millions d’euros, sa stratégie se veut dirigée vers l’optimisme avec une hausse de son chiffre d’affaires affichée à près de 6,8% en limitant la casse du côté du mobile mais également de ses infrastructures commerciales italiennes.

Coup de chance ou stratégie d’anticipation beaucoup plus prudente qu’il n’y paraît malgré une image innovatrice qui contraste ? Les résultats du 2ème semestre dévoilée en début 2021 le confirmeront ou l’infirmeront.
 
 

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.