Rani Assaf démissionne du Nîmes Olympique

0

Deuxième homme du groupe Iliad (Free) derrière Xavier Niel, Rani Assaf renonce à ses fonctions au sein du club de Ligue 2, le Nîmes Olympique.

Celui qui est rien moins que membre fondateur, deuxième actionnaire, directeur technique et responsable du réseau d’Iliad a également une passion pour le football. C’est ce qui l’a amené à devenir un des principaux actionnaires du Nîmes Olympique, dont il détient 49 % des parts.

C’est par un concours de circonstances que l’homme discret s’est retrouvé aux manettes du club, de façon temporaire, en novembre dernier. Jean-Marc Conrad, président d’alors, avait été placé en garde à vue dans le cadre de soupçons de matches truqués — forçant Rani Assaf à assurer l’intérim.

Aujourd’hui, on apprend que Rani Assaf a présenté sa démission du conseil d’administration du club. Dans son courrier au PDG Christian Perdrier, que le Midi Libre s’est procuré, Rani explique qu’il a « tenté depuis décembre dernier de sauver ce qui pouvait l’être encore ». Il a ainsi milité pour une augmentation de capital, en vain. Il regrette que les « actionnaires majoritaires » (Jean-Marc Conrad et Serge Kasparian) ne partagent pas ses points de vue sur les « remèdes indispensables pour la survie » du club… désormais proche du dépôt de bilan.

Sa démission sera effective à la fin de la saison en cours, le 23 mai 2015.

Source : Midi Libre

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum