Iliad Italie : 6 questions à… Fabrizio Giancaterini, éditeur du site UpGo.news

0

Afin de mieux jauger l’intérêt des Italiens pour le futur opérateur mobile d’Iliad en Italie, nous avons posé quelques questions à un homologue : Fabrizio Giancaterini, qui édite deux sites spécialisés dans les télécommunications en Italie.

Alors que le lancement de l’offre mobile d’Iliad en Italie s’annonce imminent, sous le nom probable de « Ho Mobile », nous avons choisi de nous rapprocher d’une des principales communautés indépendantes dédiées aux télécoms : UpGo.news, et son site satellite 4fan.it, spécialement dédié à Iliad. L’occasion de poser quelques questions à son fondateur, Fabrizio, sur sa vision d’Iliad et du marché mobile italien actuel…

Freenews – Bonjour. Parlez-moi un peu de vous. Quel est votre métier ? De quoi parle votre blog ?

Bonjour. J’ai toujours travaillé dans la communication online et le blogging. J’ai exercé ce métier en tant que consultant pour différentes entreprises. Mais ma vraie passion, ce sont les blogs et les contenus. Créer des communautés et mettre le contenu en avant. Et bien sûr, essayer de donner à ce contenu la meilleur visibilité possible sur les moteurs de recherche.

Depuis environ un an, j’ai lancé UpGo.news, un site italien spécialisé dans les télécommunications et la télévision numérique. Mon équipe met à jour le site quotidiennement, avec les actualités, rumeurs et nouvelles offres du marché. Nous nous considérons comme un point de référence pour réaliser des économies dans la téléphonie et les services numériques.

Via la communauté en ligne d’UpGo.news, nous avons vu un intérêt très fort pour le nouvel opérateur d’Iliad. Nous avons donc décidé de créer un deuxième blog spécifique, dédié à Iliad/Ho Mobile. Ce blog s’intéresse aussi à tout l’univers autour de Ho Mobile : les nouvelles offres et nouveaux MVNOs qui émergent pour répondre au nouveau défi low-cost du marché italien. À l’heure actuelle, en Italie, nos deux blogs upgo.news et 4fan.it sont parmi les plus visités sur le nouvel opérateur Ho Mobile.

Quand avez-vous commencé à vous intéresser à l’arrivée d’Iliad sur le marché italien ?

Lorsque la fusion entre Wind et 3 a été validée, cela a ouvert la voie à un quatrième opérateur. Immédiatement, de nombreux internautes ont commencé à regarder avec intérêt du côté d’Iliad. En Italie, l’aventure française de Free Mobile était déjà bien connue.

Comment sont perçus Iliad, et son fondateur Xavier Niel, en Italie ? La marque est-elle déjà connue des consommateurs, ou seulement du milieu des technologies pour le moment ?

Comme je vous le disais, depuis un certain nombre d’années, les Italiens se sont intéressés à ce qui se passait en France avec Free Mobile et sa révolution low cost. Nos deux pays sont très proches, et l’évolution du marché numérique y est, dans un certain sens, similaire.

Xavier Niel a déclaré que les consommateurs italiens n’aimaient pas vraiment leurs opérateurs télécoms. Je pense qu’il a un vrai talent pour construire des marques, et je suis sûr que Ho Mobile sera très apprécié.

Quel est votre forfait mobile actuel ? En êtes-vous satisfait ?

Actuellement, j’ai un forfait tout-compris chez 3 Italia (désormais une marque de Wind Tre). La fusion entre Wind et 3 a causé quelques problèmes aux consommateurs. L’intégration du réseau a débuté et maintenant, les utilisateurs de 3 peuvent utiliser le réseau Wind. Mais, dans certaines zones, cela crée des problèmes en termes de vitesse et de performances.

Les deux marques continuent d’opérer séparément sur le marché italien. Chacune a une vocation low cost assez forte. Je pense que Wind 3 sera le premier opérateur à souffrir de la concurrence d’Iliad.

Quels sont les avantages et inconvénients du marché mobile italien ? Que peut faire Iliad pour l’améliorer ?

En Italie, la marge pour de nouveaux forfaits low cost est plus limitée qu’en France. Contrairement au marché français, nos tarifs sont déjà très bas. Mais ici, il y a une demande pour une entreprise plus transparente, sans coûts cachés. Beaucoup d’utilisateurs attendent Iliad pour cette raison.

Finalement, pensez-vous qu’Iliad rencontrera le succès en Italie ?

Xavier Niel a besoin d’une part de marché de 10%. Je pense que c’est un objectif tout à fait atteignable, au vu de l’intérêt suscité sur les réseaux sociaux. Le marché est saturé mais extrêmement fluide. Je suis certain qu’Iliad Italie attirera l’attention d’un large groupe de fans. De notre côté, nous observerons l’évolution de ce lancement, crucial.

Merci beaucoup d’avoir accepté de répondre à nos questions !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum