Iliad : Free communique suite aux rumeurs de perte d'abonnés mobiles

Iliad : Free communique suite aux rumeurs de perte d’abonnés mobiles

0

Suite aux rumeurs laissant craindre un nouveau trimestre difficile, le groupe Iliad (Free) s’est fendu d’un communiqué laconique.

Ces derniers jours, une rumeur persistante indiquait qu’après un 1er trimestre en-deçà des objectifs, Free ne serait pas parvenu à remonter la barre d’avril à juin. L’opérateur aurait notamment vu un nombre d’abonnés mobiles « sans précédent » le quitter, via la portabilité, vers Orange (dixit Bloomberg).

Face à ces informations, et afin d’enrayer la baisse de son cours de bourse, le groupe Iliad à tenu à publier un court communiqué :

Communiqué d’Iliad suites aux rumeurs parues dans la presse

Suite aux rumeurs parues dans la presse, le Groupe souhaite apporter la précision suivante. Dans la continuité des annonces du mois de mai, le Groupe a clairement défini comme priorité d’augmenter sa base d’abonnés au Forfait Free 4G. L’environnement a été extrêmement concurrentiel au 2ème trimestre entraînant une baisse de la base d’abonnés aux Forfaits 0€ et 2€, mais le nombre d’abonnés au Forfait Free 4G, a, lui, continué sa progression constante.

Un démenti qui laisse des zones de flou

Free cherche ici à rassurer en indiquant qu’il continue à recruter sur son forfait le plus rentable (le forfait Free 4G). En parallèle, il admet que la base d’abonnés à son forfait 2 € est en baisse. Il ne précise pas, toutefois, si ce rapport se traduit par une hausse ou une baisse de son nombre global d’abonnés mobiles.

Pas un mot sur l’offre fixe Freebox, qui avait déjà souffert au 1er trimestre — pour la première fois, elle enregistrait une perte nette de 19 000 abonnés. Moins visée par les rumeurs diverses, l’offre fixe reste toutefois un enjeu important pour Free, qui tire un confortable ARPU (revenu par abonné) de sa Freebox Révolution.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Impossible de commenter cet article.